À 40 ans, elle écrit une lettre déchirante à la femme de 20 ans qui lui a piqué son mari...






Une femme de 40 ans qui vient d’apprendre que son mari la trompait a décidé d’écrire une lettre à la femme de 20 ans avec qui il est parti !
Elle voulait absolument qu’elle sache deux trois choses ! 
Voici la lettre:
« Je mentirais si je disais que je suis en paix avec cette situation, mais comme il est impossible de revenir en arrière, j’ai transformé ma rage initiale, ma colère et ma honte en sentiments plus doux et sensés.
J’aurais souhaité pouvoir être ainsi posée quand tu t’es présenté avec lui pour venir chercher ses affaires. Tu semblais bien amusée en te tenant là devant cette femme en furie qui rageait contre vous deux. Bien honnêtement, j’aurais probablement agit de la même façon devant pareil spectacle, devant cette femme en colère, au mascara coulant et aux yeux rouge sang en raison de son manque de sommeil. Tu m’as vue dans mon pire état, alors que j’étais au plus profond du trou, et tu as fait danser tes magnifiques cheveux avant de monter dans sa voiture en riant avec lui devant la scène. Jamais dans toute ma vie je n’avais eu autant envie de faire un geste qui pouvait m’envoyer en prison pour le reste de mon existence.
Les semaines qui ont suivi ont été les pires de ma vie. J’ai vécu et senti de terribles émotions, des sentiments si sombres que je pensais qu’il était impossible d’en ressentir de semblables. Je me suis torturée nuit après nuit en rejouant la scène encore et encore. Le savoir parti et heureux alors que je pensais à me pendre dans la douche m’a complètement brisé, physiquement et mentalement.
J’ai passé 15 ans de ma vie avec cet homme et pourquoi ?
Je ne reverrai jamais ces 15 années et je me retrouve à nouveau célibataire avec le désavantage de l’âge, des cheveux blancs qui apparaissent ici et là, l’absence de cette beauté qui fait sourire et séduit au premier coup d’œil.
J’ai mis beaucoup de temps pour arriver où j’en suis aujourd’hui, beaucoup de sessions de thérapie, beaucoup de rencontres individuelles avec des professionnels de la santé mentale. Je me suis forcée à sortir du lit le matin, à me laver, à nettoyer la maison, à refaire tranquillement ma vie dans un nouveau format plus compact pour combler l’énorme vide ainsi laissé.
Arrêter de te détester a été très difficile. Tu étais moi il y a 20 ans, mais en mieux ! Tu ne t’en faisais pas pour moi ou pour tout ce que ton plaisir partagé avec lui venait de détruire. Et c’est là que je me suis mise à accepter la situation et à la voir sous un autre jour.
C’est un homme brisé et il l’a toujours été. Il a toujours eu besoin de plus, d’amélioration, d’une nouvelle promotion ou de la nouvelle voiture de l’année. Rien n’était jamais assez beau pour lui. J’imagine que j’aurais dû reconnaître la méthode et réaliser qu’un jour, moi aussi je ne serais plus assez bien pour lui.
Et bien un jour, tu seras moi. La marche du temps ne s’arrête pour personne. Tu es belle et radieuse aujourd’hui. Mais qu’en sera-t-il dans 5 ou 10 ans ? En admettant qu’il reste aussi longtemps… Son besoin de quelque chose de plus, de mieux, ne s’arrêtera jamais. Ta beauté fanera un jour, il t’appellera moins souvent et rentrera de plus en plus tard le soir.
Et puis un jour, tu seras assise à la maison en robe de chambre et une autre femme l’appellera au téléphone. Tu répondras et tu l’entendras dire son nom ou le petit nom coquet qu’elle lui donne et tu sauras que le temps est venu pour le changement dont il a toujours besoin. En colère, tu le regarderas s’éloigner dans sa nouvelle voiture, avec une femme plus jeune, fraîche, et plus parfaite que toi.
Bonne chance ! »

À 40 ans, elle écrit une lettre déchirante à la femme de 20 ans qui lui a piqué son mari... À 40 ans, elle écrit une lettre déchirante à la femme de 20 ans qui lui a piqué son mari... Reviewed by MoeZ Issaoui on 22:39:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.