Peu de temps après la mort de son père, elle réalise qu'elle a fait une erreur irréparable.

Voici une petite histoire publiée sur un site en Allemand, j'ai pris la peine de la traduire pour vous car je crois qu'elle mérite d'être lue par tous!
Elle a été publiée par une jeune femme qui raconte le décès de son père, si vos parents sont encore en vie, vous devez absolument retenir la morale de cette histoire que voici:
Je m'en souviens comme si c'était aujourd'hui: lorsque j'étais une petite fille, mon père a toujours voulu que je l'aide s'il réparait quelque chose. Soit que je tienne les vis ou les autres outils, bref, peu importe, il voulait que je l'aide. Mais ce n'est pas de l'aide en soi qu'il souhaitait, mais le fait que je sois près de lui afin de discuter un peu. Je ne me souviens pas que mon père soit déjà sorti avec ses amis dans un pub ou quoi que ça soit. Après le travail, il venait toujours directement à la maison et il était heureux quand nous étions ensemble.
Lorsque j'ai commencé mes études dans une autre ville, mon père m'appelait à tous les dimanches matin à 10 heures. Ponctuel comme une horloge suisse.
Quand je me suis mariée et notre nouvelle maison était presque finie, mon père a insisté pour la peinturer personnellement. De la cave au grenier par une chaleur insupportable, il faisait 36 degrés à l'ombre!
Mais je sais très bien que tout ce qu'il souhait c'était une petite conversation pendant qu'il peinturait. Malheureusement, j'étais trop occupé pour lui répondre correctement Donc, la conversation était sans doute dans un seul sens. Maintenant je réalise à quel point j'ai fais une terrible erreur.
Il y a quatre ans, mon père est venu nous visiter pour quelques jours. Encore une fois, il a passé d'innombrables heures à essayer de construire quelque chose pour la famille. Entre autres, une balançoire pour ma fille. Pendant qu'il la construisait, il a demandé une tasse de thé et un peu de compagnie. Mais un jour plus tard, nous voulions aller en vacances, donc j'étais encore une fois très brève dans mes réponses car ma tête était ailleurs... j'étais stupide.
Dimanche matin dernier, nous avons eu notre conversation habituelle au téléphone. Mais soudain, je sentais que quelque chose était différent à l'habitude. Mon père était mêlé et il ne reconnaissait plus les jours de semaine. Il était habituellement si précis avec les dates et les rendez-vous. Je me suis dit que c'était juste un mauvais jour pour lui alors je n'ai pas posé de questions. Encore une erreur.
Puis, le même jour en soirée, quelqu'un a appelé de l'hôpital. Mon père a été admis d'urgence à l'hôpital en raison d'une hémorragie cérébrale. Je me suis donc rendue en première vitesse à l'hôpital.
Tout au long du trajet, je n'arrêtais pas de penser à combien d'occasions je l'ai négligé, combien de fois j'ai manqué de le prendre dans le bras et de lui parler. Que faire s'il est trop tard maintenant?
Mes pires craintes se sont avérées vraies et choquantes: Juste avant que j'arrive à l'hôpital, mon père est mort du caillot de sang dans sa tête et il est tombé endormi pour toujours.
J'étais paralysée et j'essayais de dire quelque chose, mais aucun son ne sortait sauf des pleurs.
C'est seulement maintenant que je comprends ce que mon père voulait toujours: passer du temps ensemble et de partager la vie de l'autre. Parce que vous ne savez jamais quand il est trop tard pour cela. Cette leçon que je retiens, une leçon douloureuse que je ne pourrais jamais me pardonner.
Peu de temps après la mort de son père, elle réalise qu'elle a fait une erreur irréparable. Peu de temps après la mort de son père, elle réalise qu'elle a fait une erreur irréparable. Reviewed by Issaoui Moetez on 21:58:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.