Témoignage: Elle fait la morte au Bataclan pour échapper aux terroristes. Elle raconte tout:

Isobel Bowdery se trouvait au Batclan vendredi soir dernier lorsque des terroristes sont entrés durant un spectacle des Eagles Of Death Metal, on connaît tous la suite de cet terrible événement.
Plusieurs individus qui se trouvaient à l'intérieur du Bataclan ont raconté ce qui leur était arrivé, mais celui d'Isobel Bowdery retient énormément l'attention car il est poignant. La jeune femme a raconté sur Facebook samedi dernier comment elle a réussi à échapper aux griffes des terroristes.
Son message a reçu plus de 2.6 millions de "j'aime" et a été partagé près d'un millions de fois.
Voici le message qu'elle a publié, si vous ne parlez pas anglais, une traduction suit.


you never think it will happen to you. It was just a friday night at a rock show. the atmosphere was so happy and...
Posted by Isobel Bowdery on Saturday, November 14, 2015
Voici maintenant la traduction pour les gens qui ne parlent pas l'anglais:
Vous ne pensez jamais que ça va vous arriver, à vous. C'était un simple vendredi soir à un concert rock. L'atmosphère était si jovial, tous les gens dansaient et riaient et quand les hommes sont entrés et se sont mis à tirer, naïvement on croyait tous que ça faisait parti du spectacle. Ce n'était pas simplement une attaque terroriste, c'était un massacre. 
Des douzaines de personnes ont été abattues tout juste devant moi. Des mares de sang ont rempli le sol. Des pleurs d'hommes qui tenaient leur copine dans les bras ont surgi de partout dans la salle. Le futur démoli, des familles déchirées, en un instant.
Sous le choc et seule, j'ai prétendu être morte au sol pendant plus d'une heure, j'étais couchée parmi les gens qui voyaient leurs proches décédés. J'essayais de retenir mon souffle, de ne pas bouger, de ne pas pleurer, de ne pas démontrer ma peur à ces gens qui voulaient la voir.
Je suis incroyablement chanceuse d'avoir survécu. Beaucoup de gens n'ont pas eu cette chance. Les gens qui étaient là pour les mêmes raisons que moi, pour profiter d'un concert un vendredi soir, sont innocents. Le monde est cruel. Les événements comme ça mettent en évident la dépravation de l'être humain et ces images circuleront dans ma tête pour le reste de l'être humain.
La façon dont ils ont méticuleusement visé les gens qui s'amusaient montre qu'ils n'ont aucune considération pour la vie humaine. Tout cela me semblait surréel. Je m'attendais à ce que quelqu'un me réveille et me dise que c'est un cauchemar.
Mais en étant encore en vie aujourd'hui, ça me permet de parler des héros. Cet homme qui ma rassurée et qui a mis sa vie en jeu afin de me couvrir, ce couple qui a échangé des derniers mots d'amour avant se faire cruellement tuer, ce couple me fait croire qu'il existe encore de l'amour sur cette terre. La police qui a sauvé des centaines de vies. Les étrangers qui m'ont ramassée au sol et m'ont consolée pendant 45 minutes alors que j'étais persuadée que l'homme que j'aime était mort. À cette femme qui a ouvert ses portes aux survivants. À l'ami qui m'a offert une place où dormir alors qu'il est parti m'acheté de nouveau vêtements pour que je n'ai pas besoin de porter ce haut plein de sang. À tous ceux qui ont envoyé un message de support, vous me faites penser que le monde a un potentiel d'être meilleur.
Mais je pense surtout aux 80 personnes qui ont perdu la vie dans ce terrible massacre, qui ne se réveilleront pas aujourd'hui et à toute la souffrance que leurs amis et leur famille doit maintenant traverser. Il n'y a rien qui peut arrêter cette souffrance.
Je me sentais privilégiée de pouvoir respirer encore alors qu'ils étaient morts à côté de moi, je pensais sérieusement que j'allais les rejoindre... J'espère seulement qu'ils pensaient aux gens qu'ils aiment et non aux animaux qui venaient de faire ça.
Alors que j'étais au sol dans une mare de sang d'inconnus, du haut de mes 22 ans, j'attendais ma balle. Je repassais en boucle tous les visages des gens que j'aimais et je me disais dans ma tête sans cesse "je t'aime, je t'aime, je t'aime". J'espérais seulement que ces gens sachent à quel point je les aime.
J'espérais que ces gens continuent de croire dans les bonnes personnes, qu'ils ne laissent pas ces hommes gagner.
La nuit dernière, la vie de beaucoup de gens a changé, mais c'est à nous d'être de meilleurs personnes, nous devons vivre notre vie en pensant que certains n'ont pas eu la chance de voir leurs rêves se réaliser. RIP les anges. Vous ne serez jamais oubliés.
Témoignage: Elle fait la morte au Bataclan pour échapper aux terroristes. Elle raconte tout: Témoignage: Elle fait la morte au Bataclan pour échapper aux terroristes. Elle raconte tout: Reviewed by Issaoui Moetez on 23:05:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.