14 erreurs de français vraiment moches que vous ne referez plus jamais de votre vie


Vous en savez certainement quelque chose, la langue française est très complexe à maîtriser! En effet, bien qu'il s'agisse d'une langue aux mille et un trésors, elle comporte aussi une infinité de pièges.
Voilà donc quelques-uns de ces pièges à éviter et ainsi, vous serez maintenant en mesure d'éviter des erreurs parfois gênantes!
1. "Et bien" ou "Eh bien"
Dans les situations où vous souhaitez ajouter un peu de vie à votre texte en ajoutant un « Eh bien », ne faites surtout pas l'erreur d'utiliser « et bien », çar n'a tout simplement aucun sens.
2. Tout et tous
Cessez de vous casser inutilement la tête et rappelez-vous toujours qu'il faut utiliser "tout" lorsque la suite de la phrase désigne un singulier et "tous" lorsque la suite de la phrase désigne un pluriel.
3. Écrire "Autant pour moi"  peut sembler intelligent, mais…
C'est une expression juste, or ça n'écrit pas "Autant pour moi", mais bien « Au temps pour moi ». Certes, c'est plutôt étrange, mais que voulez-vous, ce sont des choses qui arrivent souvent avec la langue française!
4. "S'avérer vrai" n'est pas si vrai que ça…
La racine du verbe "avérer", c'est "verus" qui veut dire "vrai" en latin. Du coup, "s'avérer vrai" n'est pas correct. 
5. N'oubliez jamais d'utiliser « ne »
Bien qu'à l'oral, on l'oublie souvent, il ne faut surtout jamais oublier d'employer le « ne » lorsqu'on formule une négation.
6. Les verbes appeler et nourrir/mourir 
Le verbe "appeler" prend deux "p" et un "l" à l'infinitif mais le "l" est doublé parfois. Si vous entendez le son "è" comme dans "je t'appelle", cela signifie qu'il y a deux "l". Sinon vous entendez le son "eu" comme dans "Je vais t'appeler", ne mettez qu'un seul "l". En  ce qui concerne les verbes nourrir et mourir, retenez bien que l'on se nourrit plusieurs fois (deux "r"), mais on ne meurt qu'une fois (un seul "r"). 
7. Parmi et malgré
"Parmi" et "malgré" ne prennent jamais de "s". Jamais. En revanche, "toujours" et "jamais" en ont un. 
8. « À » ou « a »
Si vous pouvez remplacer votre "a" par "avait", c'est que c'est le verbe avoir et qu'il n'y a pas d'accent. Sinon, c'est la préposition "à". 
9. « é » ou « er »?
Pour savoir si vous mettez "é" ou "er", remplacer votre verbe par un autre verbe qui se termine par -ir. Si ça fonctionne, c'est que vous avez un verbe à l'infinitif, donc c'est "er". Sinon, c'est le verbe conjugué, qui se termine par "é". 
10. « tort » ou « tord »
Avoir "tort" (se tromper, quoi !), ça s'écrit bien avec un "t" à la fin tandis que lorsqu'on fait l'action de tordre, ça s'écrit avec un « d ».
11. "ballade" ou  "balade"
La "balade" dans les champs pour digérer s'écrit avec un seul "l". La ballade avec deux "l" désigne un petit poème ou une petite pièce musicale. 
12. Les mots "cent", mille", vingt"
Les nombres cent et vingt restent invariables quand ils ne sont pas multipliés. Ils prennent un "s" seulement s'ils sont multipliés et qu'ils ne sont pas suivis d'un autre nombre. 
13. Les couleurs
Quand la couleur est adjectif, elle s'accorde en genre et en nombre avec le nom auquel elle se rapporte, mais si la couleur est utilisée comme nom, elle ne s'accorde pas. 
14. "censé" ou "sensé"
Quand on peut remplacer "censé" par "supposé", il faut écrire "censé", avec un "c". Le mot "sensé" signifie "qui a du sens". 
14 erreurs de français vraiment moches que vous ne referez plus jamais de votre vie 14 erreurs de français vraiment moches que vous ne referez plus jamais de votre vie Reviewed by MoeZ Issaoui on 18:14:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.