À 11 ans, elle se fait violer dans les toilettes de l'école, la suite est inimaginable.

Le viol est une expérience traumatisante qui change la vie des gens, souvent pour le pire... personne ne garde de bons souvenirs de ce genre de choses lorsque ça arrive... mais pour Jora Trang, c'est une toute autre histoire.
La femme de 33 ans a récemment raconté son histoire sur le site Cosmopolitan, l'histoire a été racontée en anglais, mais j'ai pris le soin de la traduire pour vous afin que vous puissiez comprendre cette histoire hors de l'ordinaire. J'ai conservé l'emploi du "je" afin de garder l'originalité et l'essence de l'histoire que voici:
J'étais dans les toilettes de l'école un matin alors qu'un inconnu est entré et m'a violée. J'avais alors 11 ans. La vérité c'est que je ne me rappelle pas trop de ce qui s'est passé. En fait, je ne comprenais même pas ce qui s'est passé, je suis restée là, les yeux fermés, en attendant que ça passe. Je n'ai pas crié ou pleuré, j'ai simplement fermé les yeux le plus fort que je pouvais. Je suis restée dans les toilettes tout le reste de la journée, j'étais déstabilisée, je me sentais sale, mais j'étais surtout très très très confuse. Après ce jour, j'ai laissé de côté ce qui était arrivé et je ne l'ai jamais dis à personne. Je n'avais pas les mots pour le faire. Ça pris beaucoup de temps afin que je comprenne que j'ai été violée.
À ce moment, je n'avais aucune idée que je pouvais tomber enceinte après avoir été abusée, je ne savais même pas ce que tomber enceinte voulait dire! Dans les mois qui ont suivi, ma poitrine a pris de l'ampleur et mes cuisses se sont élargies, je croyais simplement que je grandissais comme toutes mes amies, mais au bout de 5 mois, j'ai senti quelque chose bouger en moi.
Effrayée, j'en ai parlé à mes parents qui m'ont amenée voir un docteur, mais il m'a simplement demandé si j'avais un petit ami et je me sentais vraiment déstabilisée.
Je devenais de plus en plus grosse et éventuellement j'ai arrêté d'aller à l'école. J'ai alors compris que ma grossesse devait être un secret. Mes parents m'ont cachée dans la maison et ont dit à mon frère et à ma soeur plus jeunes qu'on allait adopter un bébé. Ma mère a dit qu'elle s'occuperait du bébé.
Malgré tout ça, ma grossesse a été une magnifique expérience. Alors que mon ventre grossissait, je sentais quelque chose de magnifique en moi, je sentais qu'il se passait une chose incroyable. Ma fille bougeait énormément alors je lui faisait jouer de la musique classique afin de la calmer.
Puis, un jour, ma mère m'a amenée à l'hôpital, je croyais qu'il s'agissait simplement d'un rendez-vous comme tous les autres, mais ce n'était pas le cas, c'est là que j'ai accouchée. Mes eaux avaient crevé la veille et je l'ignorais, je ne me rappelle pas d'avoir ressenti de la douleur en mettant au monde mon bébé, j'ai instinctivement compté ses doigts et je suis immédiatement tombée en amour avec mon bébé. Malgré tout, ma mère lui a donné le nom de Meggy et a dit d'oublier tout ça, de retourner à ma vie.
Mais j'aimais ma fille et je ne voulais pas que quelqu'un d'autre s'en occupe, je l'ai donc monopolisée et je m'en occupais le soir après l'école. Pour le monde entier, elle était ma soeur, mais pour moi, c'était ma fille.
Meggy et moi avons continué de vivre en tant que soeurs, mais lorsque Meggy a eu 12 ans, l'âge que j'avais quand j'ai accouché d'elle, je lui ai tout avoué. Je sentais qu'elle serait assez vieille pour comprendre, elle a alors éclaté en pleurs en demandant à propos de quoi d'autre je lui avais menti.
Aujourd'hui, Meggy est au collège et j'ai 33 ans, j'ai terminé une formation en droit et j'aime ma fille plus que tout au monde.
Voici une récente photo de Jora et de Meggy:
À 11 ans, elle se fait violer dans les toilettes de l'école, la suite est inimaginable. À 11 ans, elle se fait violer dans les toilettes de l'école, la suite est inimaginable. Reviewed by MoeZ Issaoui on 23:40:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.