Elle maltraitait sauvagement son chien, alors pour la punir, le juge l'oblige à faire ça!

Le juge Cicconetti de Painesville en Ohio aime faire les choses un peu différemment dans sa salle d’audience. Il croit dans le fait de rendre des sentences en lien avec les crimes commis, ce qui donne comme résultat des sentences créatives et inattendues.
En septembre dernier, Alyssa Morrow a plaidé coupable à des accusations de cruauté animale. Elle a abandonné son chien, Moose, enfermée derrière sa maison insalubre. Pour une semaine entière, Moose était seul, sans personne pour s’occuper de lui. Quand il a été sauvé, les intervenants ont été choqués par sa condition. La fourrure de Moose tombait en lambeaux. Plutôt que de la mettre en prison comme d’autres juges l’auraient fait, le juge Cicconetti a préféré faire faire à Alyssa ce que d’autres auraient trouvé bien plus rebutant.
En premier, il a parlé au nom de Moose, à quel point il a pu être effrayé pendant son abandon. Puis, il a regardé Alyssa dans les yeux et lui a dit. «Peut-être devriez-vous goûter à ce traitement, mais je vais vous laisser un choix, je veux que vous viviez comme Moose , mais pour ça, je veux que vous alliez à la décharge municipale, je veux qu’ils trouvent l’endroit le plus puant qu’ils puissent y trouver et je veux que vous vous y asseyez pendant 8 heures demain, pour que vous puissiez réfléchir à ce que vous avez fait à ce chien pendant que vous respirez cette odeur. Si vous vomissez, et bien, vomissez.»
La suite plus bas…
Alyssa Morrow a récemment plaidé coupable pour négligence et cruauté animale. Elle a laissé son pauvre chien Moose enfermé derrière sa maison en Ohio pendant une semaine entière. Moose a été forcée de vivre une journée au travers des déchets et des rebuts.
Au lieu de la jeter derrière les barreaux, le juge Cicconetti, reconnu pour ses sentences créatives en lien avec les crimes commis, a décidé d’une sentence bien différente.
Pendant 8 heures, Alyssa a dû nettoyer des déchets à la décharge municipale. C’était tellement dégoûtant qu’elle a dit préférer être envoyée en prison. En rendant sa décision, le juge lui a dit : Si vous vomissez, et bien, vomissez.
Pendant ce temps, Moose a été adopté par une famille aimante. Il ne sera plus jamais négligé !
Voyez la vidéo de cette incroyable histoire ici:
Elle maltraitait sauvagement son chien, alors pour la punir, le juge l'oblige à faire ça! Elle maltraitait sauvagement son chien, alors pour la punir, le juge l'oblige à faire ça! Reviewed by MoeZ Issaoui on 20:57:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.