Une serveuse paie de sa poche un repas à un sans-abri, puis il arrache ceci de son cou...

Morissa se rendait au travail, envisageant une journée ordinaire. Lorsqu’elle ne travaille pas en tant qu’artiste-maquilleuse, Morissa est serveuse chez Hooter’s à Phoenix, en Arizona, mais cette journée serait tout, sauf ordinaire.
Récemment, en se stationnant, Morissa a remarqué un homme barbu et échevelé, assis sur le trottoir. Plutôt que de se dépêcher d’entrer dans le restaurant en l’ignorant, Morissa s’est dirigée vers lui et lui a demandé si tout allait bien. Ce petit acte de gentillesse a fait éclater cet homme en sanglots. «Je l’ai aidé à se relever et lui ai pris le bras avec le mien. Je me suis présentée à Rick, et lui ai expliqué que je travaillais ici, chez Hooters, et que j’aimerais l’aider. Je l’ai fait s’asseoir et lui ai dit qu’il pouvait commander ce qu’il voulait, je lui offrais.» dit-elle sur Facebook.
Alors qu’ils conversèrent, Rick partagea son histoire avec Morissa. Il était de l’Ohio et avait été renversé par une voiture, il ne pouvait aller à l’hôpital car il n’avait pas de cartes d’identité, ni rien qui pouvait permettre de l’identifier.
Quand Rick a eu terminé de manger, il exprima toute sa gratitude à Morissa et lui a dit qu’elle lui avait redonné foi. Ils prirent une photo ensemble, mais avant de partir Rick offrit quelque chose à Morissa, à laquelle elle ne s’attendait pas…
«Quand je me suis stationnée au travail aujourd’hui, j’ai vu dans mon rétroviseur cet homme assis sur une bande de trottoir. Son nom était Rick. J’ai marché jusqu’à lui et lui ai demandé si ça allait, il a à peine marmonné un «non» avant de baisser la tête et se mettre à pleurer. Je lui ai demandé s’il avait faim, il m’a alors dit très.
Je l’ai aidé à se lever en lui prenant le bras.»
«Je me suis présentée à Rick et lui ai expliqué que je travaillais ici, que ça me ferait plaisir de l’inviter. Je l’ai alors installé et lui ai dit qu’il pouvait commander ce qu’il voulait sur le menu, je lui offrais. Une autre table lui a offert un dessert. Il était si reconnaissant… il m’a expliqué qu’il venait de l’Ohio et avait été renversé par une voiture, mais ne pouvait aller à l’hôpital car il n’avait pas de papiers d’identité. Il m’a montré son collier, qui avait un verset de l’Épitre de Paul aux Philippins (4 :13) : Je puis tout par celui qui me fortifie. Il m’a dit que c’était la seule chose qu’il possédait et nous avons pleuré.»
«Il a terminé son repas et m’a dit qu’il n’oublierait jamais mon nom, mon visage et comment je lui ai rendu espoir. Je lui ai demandé si je pouvais prendre une photo avec lui et il était ravi. Il a même sorti un petit peigne et arrangé sa barbe pour notre photo ! Alors qu’il s’en allait, il a retiré son collier et me l’a tendu, en me disant qu’il tenait à ce que je l’aie. J’étais sans voix. Je le suis toujours.
Cet homme m’a donné la seule chose qui avait la moindre valeur pour lui. C’est une dette que je ne saurai jamais rembourser.»
«Je n’oublierai jamais Rick et les moments que nous avons partagés. S’il vous plaît, rappelez-vous d’être gentils et d’aider quand vous le pouvez, de façon désintéressée.
Si vous le pouvez, partagez ceci comme un rappel, et pour que davantage de gens envoient des pensées positives à Rick et tous ces sans-abris qui en ont besoin. Puisse votre journée être agréable.»
Quelle histoire incroyable, et quelle jeune femme au cœur généreux. Morissa, on a besoin de davantage de gens comme toi dans le monde ! Si vous approuvez, partagez cette histoire avec vos amis sur Facebook !
Voyez ici le médaillon que Rick a remis à Morrisa:

Une serveuse paie de sa poche un repas à un sans-abri, puis il arrache ceci de son cou... Une serveuse paie de sa poche un repas à un sans-abri, puis il arrache ceci de son cou... Reviewed by Issaoui Moetez on 20:50:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.