Ce petit garçon dit à ses parents : “Je sais qui m'a tué.” Ce qu'ils découvrent sous des pierres est indescriptible...

En Syrie, dans un village situé en hauteurs dans le Golan, un garçon de 3 ans a surpris les adultes de son village en leur disant quelque chose d’incompréhensible.

Déjà, il parle bien pour son âge et informe les aînés qu’il se souvient d’avoir été tué.
Tout d’abord, ses parents l’ignorent, pensant à une bêtise d’enfant. Mais les souvenirs de ce garçon le tourmentent. Il se rappelle d’images horribles, d’une hache et d’un différend. Ses parents finissent par le croire et l’histoire se répand dans le village.

Les druzes, nombreux à composer le village, croient en la réincarnation. Pour eux, la tache de naissance rouge à la tête de l’enfant indique un traumatisme d’une vie antérieure.

Plus incroyable encore, il se souvient de son village natal et de son tueur.

Grâce à ses descriptions, il a été possible de retrouver ce village.

Il a même reconnu l’un des résidents et s’est dirigé vers lui pour lui dire : « Je suis ton voisin. Nous nous sommes battus et tu m’as tué avec une hache. » L’homme a blêmi. « Je sais même où tu m’as enterré. »

Et il a décrit précisément où se trouvait le corps et le crâne portait la blessure qui lui a été fatale, là où le garçon porte sa tache de naissance.
Le meurtrier a avoué et a été rendu à la justice. Par la suite, le petit garçon était apaisé. Si ça ce n’est pas une preuve de l’existence de la réincarnation.
Ce petit garçon dit à ses parents : “Je sais qui m'a tué.” Ce qu'ils découvrent sous des pierres est indescriptible... Ce petit garçon dit à ses parents : “Je sais qui m'a tué.” Ce qu'ils découvrent sous des pierres est indescriptible... Reviewed by IsS A Oui on 17:43:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.