Une ourse polaire décède d'un coeur brisé après que sa compagne ait été transférée.

Une ourse polaire est soudainement décédée au SeaWorld de San Diego, quelques semaines après que sa compagne ait été envoyée dans un zoo pour un programme de reproduction.

Szenja, une femelle de 21 ans, a été retrouvée morte le 18 avril, soit une semaine après que ses gardiens aient remarqué un changement dans son comportement et un refus de s’alimenter.

Snowflake, sa compagne, a été envoyée au zoo de Pittsburgh à la fin février.

Le duo vivait dans le même habitacle depuis l’ouverture du parc en 1997.

Des activistes avaient fait circuler une pétition, demandant à ne pas les séparer. Snowflake avait déjà été à Pittsburgh pour un programme de reproduction en 2014, mais Szenja l’avait accompagnée.

La vice-présidente exécutive de PETA, Tracy Remain, dit que Szenja est morte d’un cœur brisé.

« Après avoir perdu sa compagne des 20 dernières années quand SeaWorld a envoyé Snowflake au zoo de Pittsburg pour engendrer davantage d’ours polaires misérables, Szenja a fait ce que tout le monde aurait fait en perdant tout espoir, elle a abandonné.

Cela devrait être un signal d’alarme pour SeaWorld : arrêtez de reproduire des animaux en captivité et de les transporter partout, arrêtez d’en faire l’exposition et envoyez les animaux dans des sanctuaires.

Tant que vous ferez ça, vous continuerez de couler le navire. »

Un porte-parole de SeaWorld dit que ses gardiens ont remarqué le changement de comportement de Szenja et la surveillait, mais que sa mort est un choc. »


« Szenja n’a pas seulement touché les cœurs de ceux qui ont pris soin d’elle pendant des décennies, mais aussi des millions de visiteurs qui ont pu la voir en personne. Nous sommes fiers d’avoir fait partie de sa vie et qu’elle a inspiré des gens partout dans le monde à protéger les ours polaires dans la vie sauvage, » déclare Al Garver, vice-président du SeaWorld de San Diego.

Szenja est née dans un zoo d’Allemagne en 1995, deux ans plus tard, elle a été emmenée à San Diego quand le parc a ouvert sa zone Wild Arctic. Les ours polaires peuvent vivre 18 ans dans la nature, et entre 20 et 30 ans en captivité.

Une ourse polaire décède d'un coeur brisé après que sa compagne ait été transférée. Une ourse polaire décède d'un coeur brisé après que sa compagne ait été transférée. Reviewed by IsS A Oui on 18:23:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.