Accusé de meurtre, il veut montrer son pénis aux jurés pour prouver que sa copine s'est étouffée lors d'une fellation.

Un homme demande à montrer son pénis aux jurés d’un meurtre afin de prouver que sa petite amie s’est étouffée à mort lors d’une fellation. Un juge de Floride considère à accorder la requête de Richard Henry Patterson.

Il serait accusé du meurtre de sa petite fille dans sa chambre. Patterson, 65 ans, déclare que la mort de Francisca Marquinez, 60 ans, en octobre 2015, était un accident alors qu’elle s’est étouffée pendant qu’elle lui faisait une fellation.

Il veut la permission du juge pour montrer son pénis afin de prouver ses dires.

Ce pensionnaire de Margate sur la côte sud près de Fort Lauderdale admet d’avoir déjà étranglé Marquinez, mais jamais assez pour la mettre à mal.

Son avocat, Ken Padowitz, dit que la taille de son engin est la clé de sa défense.

« Le docteur Ronald Wright, un expert-témoin et un ancien légiste de Broward County pourra témoigner que sa mort est plutôt due à une asphyxie accidentelle au cours de sexe oral. »

« C’est une preuve matérielle et pertinente. Il faut que le jury la voie pour comprendre le témoignage du Dr. Wright et la défense de ce cas. »

Accusé de meurtre, il veut montrer son pénis aux jurés pour prouver que sa copine s'est étouffée lors d'une fellation. Accusé de meurtre, il veut montrer son pénis aux jurés pour prouver que sa copine s'est étouffée lors d'une fellation. Reviewed by IsS A Oui on 18:26:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.