Ce papa craint pour la sécurité de sa fille et regarde dans son iPad. Ce qu'il y découvre le met hors de lui.

Avec l’essor des réseaux sociaux et l’engouement suscité, il est de plus en plus difficile pour les parents d’assurer la sécurité de leurs enfants sur le net. L’anonymat et les faux profils les mettent plus à risques de tomber dans les pièges de prédateurs sexuels, de subir de l’intimidation et du harcèlement, voire pire.

Scott Jenkins a deux filles, dont Haley qui a 15 ans, et fait tout son possible pour demeurer vigilant.

Le 26 octobre dernier, il partageait un billet sur son blog qui fait froid dans le dos, intitulé « Jusqu’où la traite humaine à des fins sexuelles va-t-elle? »

Il y relate une mésaventure arrivée à Hayley…

« Ce que je vais vous dire est très personnel et cher à mon cœur, cela a fait couler beaucoup de larmes et nécessité d’innombrables mois de travail de la part des inspecteurs pour en arriver à l’histoire que je vais vous raconter.

« Tout a commencé il y a environ 5 ans sur Instagram avec un garçon de 15 ans prénommé Bruce. Bruce était un jeune garçon hispanique séduisant, apparemment normal dans tous les sens du terme. Il ne savait pas qu’il était la première étape d’un élaboré réseau de traite d’êtres humains. La plupart de nos enfants aujourd’hui ne comprennent vraiment pas comment les réseaux sociaux s’étendent dans le monde entier et que cela implique des menaces sérieuses s’ils ne sont pas surveillés. »

« Bruce était un ‘ami’ de plusieurs des filles du cercle d’amis de ma fille et ils bavardaient tous les jours. Beaucoup d’amis de Bruce ont également rejoint ce cercle et ils bavardaient tous à travers Instagram et Kik.

Peu de temps après leur rencontre j’ai commencé à constater un changement chez ma fille, elle devenait plus secrète et faisait les choses en cachette et, étant donné que je sais parfaitement jusqu’où l’Internet peut aller et comment rapidement les choses peuvent échapper à tout contrôle, j’ai commencé à vérifier les comptes de ma fille régulièrement.

Environ deux fois par semaine j’inspectais sa tablette pendant qu’elle dormait et regardais dans ses messages, ses photos et pour voir si tout allait bien.

J’ai remarqué un décalage temporel inhabituel dans certains messages et images, et je n’y ai plus vraiment pensé jusqu’à deux semaines plus tard environ. J’ai eu une drôle de sensation une nuit et j’ai attrapé sa tablette pour faire ce que je pensais être juste une autre vérification normale … Ce que j’ai vu à ce jour-là continue de hanter mon esprit et de me briser le cœur.

Cela commençait par une photo, plutôt inappropriée pour une fille de son âge puis sa pose sexy m’a fait tirer la sonnette d’alarme. Donc, mon inspection est devenue une chasse à l’homme en vérifiant TOUT, dans tous ses comptes. »

« Comprenez bien que Bruce était un vrai garçon, totalement naïf quant aux ‘amis’ qu’il avait dans son entourage. Quand j’ai fini d’inspecter ses comptes, il ne me restait plus que des larmes dans les yeux et un feu brûlant dans mon cœur souhaitant détruire tous les garçons de son compte Instagram et ce n’était que le début.

J’ai commencé à utiliser la puissance de Google pour faire des recherches et découvrir les comptes secondaires de certains amis dans ce cercle (pas quelque chose que les enfants penseraient à faire). Lorsque j’ai vu que 4 des ‘amis’ du cercle étaient clairement des hommes adultes, mon chagrin s’est transformé en colère et en rage. J’ai passé environ 2 jours à chercher sans fin sur Internet pour obtenir des informations sur ces hommes, j’en suis venu à la conclusion que j’avais besoin de l’aide de la police.

Nous avons rapidement rencontrés le détective du service de police Cyber Task Force de Portage et toute nos appareils électroniques ont été réquisitionnés. Sept mois plus tard, ils nous ont appelés en prononçant les mots les plus terrifiants que j’ai jamais entendus:

« M. et Mme Jenkins, pouvez-vous venir avec votre famille au poste de police le plus tôt possible? » 

« À notre arrivée, nous sommes entrés dans une petite salle de conférence à l’arrière du poste de police de Portage et avons commencé à nous entendre dire que mes trouvailles avaient peut-être sauvé ma fille d’un enlèvement.

Bruce était comme je le disais auparavant un garçon de 15 ans, ce que je ne savais pas, c’était que les amis qui étaient en effet des adultes en jouant les ‘amis’ avaient fait de Bruce un éclaireur… Il était le premier visage rassurant que nos enfants voyaient; sans le savoir, il attirait des jeunes filles dans son cercle et en faisait des proies pour les hommes.
Ce papa craint pour la sécurité de sa fille et regarde dans son iPad. Ce qu'il y découvre le met hors de lui. Ce papa craint pour la sécurité de sa fille et regarde dans son iPad. Ce qu'il y découvre le met hors de lui. Reviewed by Wael Abr on 19:57:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.