Des femmes de l'armée de la Corée du Nord n'ont plus de menstruations et elles se font fréquemment violer.

Une femme qui a servi auprès de l'armée de la Corée du Nord affirme que les conditions dans l'armée sont si difficiles que les femmes cessent d'avoir leurs règles et que les agressions sexuelles sont très fréquentes.

Lee So Yeon affirme avoir joint l'armée alors qu'elle avait 17 ans ans. Elle était animée par un puissant désir de servir son pays.

À l'époque, le pays faisait face à une famine et le fait de servir dans l'armée allait aussi lui garantir de la nourriture.

Or, aux dires de la femme qui est maintenant âgée de 41 ans, le rêve a rapidement pris fin, car en réalité, les entraînements difficiles allaient se succéder et la nourriture se ferait souvent très rare.

Selon Lee So Yeon, après six mois de service, les femmes cessent d'avoir leurs menstruations.

Bien que Yeon n'ait jamais été violé pendant ses années de service de 1992 à 2001, celle-ci explique que de nombreuses collègues ont été violées.

Comme les agresseurs étaient généralement des hommes qui occupaient des postes de commande, ceux-ci étaient à l'abri de plaintes ou de poursuites.

Des femmes de l'armée de la Corée du Nord n'ont plus de menstruations et elles se font fréquemment violer. Des femmes de l'armée de la Corée du Nord n'ont plus de menstruations et elles se font fréquemment violer. Reviewed by Wael Abr on 22:20:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.