Grenoble: Il se rend à l’hôpital pour une fracture et en ressort la jambe amputée

En février dernier, Thomas a été victime d’une grave chute de trampoline. Son hospitalisation a entrainé la perte de sa jambe.

Le jeune Thomas âgé de 21 ans et sa famille pensent que les médecins qui l’ont pris en charge ont fait preuve de négligences.

Plusieurs procédures judiciaires ont été engagées pour faire la lumière sur le drame.

« Elle devra faire toute la lumière sur ce cumul de fautes caractérisées. Nous allons au pénal pour entendre les explications des personnes impliquées, et ne pas être cantonnés à un débat entre experts et assureurs » explique Maitre Edouard Bourgin, l’avocat de la famille.

Une procédure a également été engagée afin que Thomas puisse bénéficier d’une prothèse perfectionnée.

Après une très grave chute de trampoline qui fait suite à une tentative de saut périlleux manquée, Thomas est hospitalisé.

Au téléphone, le médecin lui demande de commencer à se prodiguer lui-même les premiers gestes médicaux.

« Comment imaginer que l’on impose à une victime choquée de faire elle-même, avec une seule main, l’autre tenant le téléphone, ce geste réservé à un professionnel? Cela a contribué à la perte de sensibilité de sa jambe » indique Maitre Edouard Bourgin.

Thomas est ensuite transporté par les pompiers à l’hôpital de Grenoble. Pendant la nuit, on lui prescrit un angioscanner, un examen standard dans ce genre d’accident.

Mais Thomas ne subira l’examen que le lendemain matin. Sa jambe n’est plus irriguée en sang depuis l’accident.

Son cas s’est évidemment aggravé le lendemain. Le chirurgien prédit une amputation dans les prochains jours.

La gangrène commence en effet à gagner du terrain.

« J’avais de la fièvre, je souffrais le martyre. Je n’avais qu’une envie : ne plus subir ça. Je n’avais pas le choix. J’ai choisi de vivre » déclare Thomas.

Malgré le drame, Thomas veut conserver le moral. Mais il reste néanmoins en colère contre les responsables « qui ont fait ça, et qui ne devraient plus avoir le droit d’exercer ».

« On sait que, pour ce type de blessure, la première chose à faire est de vérifier l’artère. Le médecin du CHU qui a prescrit le scanner ne s’est pas assuré de sa réalisation immédiate. » souligne l’avocat de la famille.
Grenoble: Il se rend à l’hôpital pour une fracture et en ressort la jambe amputée Grenoble: Il se rend à l’hôpital pour une fracture et en ressort la jambe amputée Reviewed by Wael Abr on 22:48:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.