Le conseil refuse le monument commémoratif de leur fille décédée afin de préserver l'herbe du cimetière

Stacy et Jason Tinmurth étaient dévastés quand leur petite fille Maisy Coultas Tinmurth est morte née, en septembre 2013. 

Le deuil était immense et ils ont voulu honorer sa mémoire en déposant son berceau sur sa tombe à Immingham, en Angleterre, pour marquer le quatrième anniversaire de sa mort, en septembre dernier. 

Mais le conseil de ville leur a ordonné de le retirer. Selon eux, l'objet contrevient aux règles en vigueur. 

Alors le couple a décider de faire une vigie dans le cimetière afin d'empêcher les autorités de retirer le berceau qu'ils considèrent être un monument commémoratif. 

«Je suis tellement ennuyée par la façon dont nous avons été traités ... Je reconnais que nous avons eu tort de ne pas demander la permission, mais je n'avais pas réalisé que j'en avais besoin pour placer quelque chose sur le lieu de repos de ma propre fille», déplore la mère, Stacy. «Nous sommes passés à une partie importante de la vie avec nos autres enfants, mais cela ne veut pas dire que Maisy ne fait pas encore partie de notre vie quotidienne et est incluse dans les choses. Nous faisons vivre sa mémoire comme beaucoup d'autres le font, peut-être plus que d'autres, mais cela appartient à chacun. C'est notre façon de vivre notre deuil et nous le ferons toujours. Nos autres enfants vont aussi au cimetière et continueront à le faire pour pleurer.» 

Le conseil de ville a envoyé une lettre dans laquelle on peut lire: 

«Bien que nous ne souhaitons pas vous contrarier, les berceaux sont contraires au Règlement sur les cimetières et doivent être retirées immédiatement. Le cimetière est un cimetière avec pelouse et, par conséquent, aucun aménagement de ce genre n'est autorisé.[...] Si nous n'avons pas de vos nouvelles dans les 7 jours, le berceau sera enlevé et entreposé pendant 3 mois.» 

Le conseil de ville a voté en faveur du retrait du berceau dans le cimetière malgré une pétition soutenant le couple signée par plus de 55 000 résidents. 
Le conseil refuse le monument commémoratif de leur fille décédée afin de préserver l'herbe du cimetière Le conseil refuse le monument commémoratif de leur fille décédée afin de préserver l'herbe du cimetière Reviewed by Wael Abr on 19:35:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.