Les cantines bientôt obligées de donner leurs restes aux associations caritatives

Pour lutter contre le gaspillage, les cantines et les supermarchés seront bientôt contraintes de donner leurs restes aux associations.
Les cantines d'écoles, d'entreprises, d'hôpitaux mais aussi les supermarchés devront distribuer leurs denrées consommables aux associations caritatives. 
C'est ce que prévoit le gouvernement qui va inscrire cet objectif dans une loi qui verra le jour au premier trimestre 2018.
En même temps, un projet nommé "Ambition bio" devrait voir le jour. L'objectif serait qu'à l'horizon 2022, la moitié de la nourriture distribué dans les cantines soit biologique et que l'autre moitié, soit d'origine locale ou portant un label qualité.
Cette démarche a pour but d'équilibrer les relations entre agriculteurs, transformateurs et distributeurs. Elle a aussi pour but d'entamer la transition écologique pour l'agriculture.
Pour un meilleur équilibre et afin de mettre un terme à la crise agricole, un seuil de revente à perte à 10% va également être imposé pour les distributeurs. 
Les distributeurs seront donc obligés de revendre au minimum tout produit alimentaire où ils l'ont acheté majoré de 10%.
Cette mesure aura pour but de favoriser le producteur face au distributeur et limiter les promotions abusives. 
Elles ne pourront plus être supérieures à 34% du prix normal et à 25% du volume annuel vendu.
Les cantines bientôt obligées de donner leurs restes aux associations caritatives Les cantines bientôt obligées de donner leurs restes aux associations caritatives Reviewed by Admin3 on 14:09:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.