Polémique du voyage à 350 000 euros: Le Premier Ministre répond

Depuis hier, la polémique enfle autour d'un voyage retour du Premier Ministre Edouard Philippe et sa délégation qui aurait coûté 350 000 euros à l'État français.
Interrogé sur RTL, Edouard Philippe a répondu aux critiques. Le Premier Ministre déclare comprendre que ces sommes paraissent "impressionnantes" mais ajoute "assumer totalement" les frais.
"C'est compliqué de déplacer le Premier ministre, et c'est cher. Je comprends parfaitement à la fois la surprise et les interrogations que se posent les Français " ajoute le Premier Ministre. 
Edouard Philippe assure vouloir tout de même faire des économies: "Ça coûte redoutablement cher et j'en suis parfaitement conscient, j'en suis tellement conscient que j'essaie de faire en sorte, contrairement à ce que peut donner le sentiment de cette photographie sur le Tokyo-Paris, de limiter les frais" déclare-t-il.
Selon lui, ce voyage retour de Nouvelle-Calédonie n'avait rien d'un voyage agréable: "Vingt-quatre heures d’avion aller, vingt-quatre heures d’avion retour, onze heures de décalage sur place, ce n'est pas du tout pour un voyage d’agrément".
Le Premier Ministre et sa délégation avaient entamé le voyage dans un avion militaire avant d'embarquer dans un avion de luxe à Tokyo. La location de l'A340 disposant d'une centaine de places de Première Classe a coûté 350 000 euros.
Le voyage aurait permis Edouard Philippe d'assister à un Conseil de défense en l'absence d'Emmanuel Macron qui s'envolait pour l'Algérie. 
Selon Matignon, le Premier Ministre et sa délégation ne seraient pas restés dans l'avion militaire car "ne sert pas en temps normal à transporter ni des autorités militaires ni des membres du gouvernement en long-courrier et de nuit ". 
Une somme impressionnante tout de même!
Polémique du voyage à 350 000 euros: Le Premier Ministre répond Polémique du voyage à 350 000 euros: Le Premier Ministre répond Reviewed by Admin3 on 16:21:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.