Partager sur le web une photo de son ventre bien rond peut être très risqué

Nombreuses sont les futures mères qui désirent partager la bonne nouvelle sur les réseaux sociaux en montrant une photo de leur ventre bien rond!
Si les photos ont de quoi réjouir la famille et les amis, elles peuvent toutefois être risquées.
Le site Au Féminin rapporte l'histoire de Meg Ireland, qui l'a appris à ses dépens...
La jeune femme a publié une photo de son ventre sur les réseaux sociaux. En faisant partie d'un groupe de futures-mères qui s'envoyaient des conseils de maternité, les femmes s'envoyaient également des photos de leur ventre... sans risque?
Pas vraiment. Même si ces photos ont été partagées en privé, les images ont été reprises par des sites pornographiques spécialisés dans le fétichisme des femmes enceintes...
Meg Ireland a été choquée et horrifiée quand elle a appris comment ses photos avaient été utilisées. Elle a donc fait part de son expérience sur Facebook afin de mettre en garde les autres futures-mères. 
« La fois où mon baby bump est devenu viral, mais pas dans le bon sens du terme.
Cette photo de mon ventre, ainsi que 15 autres clichés de moi, se sont retrouvés sur un site de maïeusophiles. C’est un site pornographique pour les gens qui aiment les femmes enceintes.
Je vois tellement de personnes publier des photos de leurs baby bump et, maintenant, je ne peux m’empêcher de m’inquiéter et de prier le ciel pour qu’elles ne tombent pas entre de mauvaises mains.
Nous ne devrions pas avoir à nous inquiéter de savoir si des gens vont nous voler des photos. Mais, malheureusement, ce genre de choses arrive TOUT LE TEMPS !
Quand je fouillais cet horrible site Internet à la recherche du post dans lequel se trouvaient mes photos, je suis tombée sur des choses invraisemblables ! Des gens publiaient les photos de leurs femmes à l’intention des autres utilisateurs. Des beaux-frères publiaient des photos de leurs belles-soeurs. Pire, des FEMMES publiaient même les photos de leurs collègues de travail à l’intention de ces fétichistes !
A qui la faute ? J'imagine que la plupart des gens me rétorqueront que je ne peux m’en prendre qu’à moi-même car j’ai publié des “photos personnelles” et que, de fait, tout est de ma faute (même si à l’époque, mon profil Facebook était privé).
Je vois les choses différemment. Je me moque que quelqu’un ait fait une capture d’écran de ma photo pour la montrer à quelqu’un d’autre. C’est ce pour quoi ma photo a été utilisée qui me rend malade.
POURQUOI devrions-nous rester assis et nous inquiéter de tout ce qui peut ou ne pas se passer lorsque l’on télécharge une photo sur nos réseaux sociaux ?
Je vous en conjure, soyez vigilants ! Faites attention à qui vous ajoutez et qui vous ajoute sur les réseaux sociaux. Bloquez-les si vous avez un doute sur leurs intentions », a écrit Meg Ireland sur Facebook.
Une publication qui est devenue virale. Certains ont découvert avec horreur ce que signifiait le mot « maïeusophile » alors que d'autres remettaient en question les paramètres de sécurité de leur compte. 
« L'une des personnes de ce groupe n’était pas réelle. Elle nous poussait à partager des photos de nos ventres pour, j’ai fini par le découvrir, les voler et les partager sur des sites pornographiques. J’ai réussi à faire retirer mes photos du site après les avoir menacés de poursuites judiciaires », a confié Meg Ireland à la version australienne du Daily Mail.
Méfiez-vous donc avant de partager votre petit ventre! 

Partager sur le web une photo de son ventre bien rond peut être très risqué Partager sur le web une photo de son ventre bien rond peut être très risqué Reviewed by Admin3 on 19:14:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.