Un couple de Canadiens revient de Punta Cana avec des pieds en putréfaction

Un couple de Windsor, en Ontario, a vécu un véritable cauchemar, après un séjour dans les Caraïbes. Eddie Zytner et sa copine Katie Stephens ont été passé quelques jours à Punta Cana, en République Dominicaine. Mais quelle ne fut pas leur surprise, en revenant chez eux, alors qu'ils ont l'un comme l'autre les pieds infestés de parasites.
Le National Post rapporte que Eddie Zytner, 25 ans, et Katie Stephens, 22, ans, ont attrapé la dermatite vermineuse rampante, aussi appelée larva migrans cutanée. Résultat? Des dizaines de vers grugent leurs pieds et ils doivent l'un comme l'autre combattre les démangeaisons, l'enflure, des cloques d'eau et des marques rouges laissées par les vers qui se déplacent sous leur peau.
«J’ai une douzaine de vers dans les pieds, tout comme Katie. Ça me rend un peu malade d’y penser», a expliqué M. Zytner, dont les propos sont rapportés par le National Post.
«C’est assez dégoûtant d’avoir quelque chose de vivant dans son corps qui ne devrait pas y être», a ajouté Mme Stephens.
Dès leur retour chez eux, le 18 janvier, l'état de leurs pieds s'est détérioré rapidement. 
La maladie se contracte dans les lieux humides, en marchant pieds nus dans le sable ou sur un sol humide. Les larves d’une grosseur microscopique pénètrent dans l’organisme par la peau.
M. Zytner a affirmé au «National Post» que sa copine et lui ont marché pieds nus sur la plage dès le premier jour de leur semaine de vacances dans un complexe touristique de Punta Cana, en République dominicaine.
Mais leurs déboires ne se sont pas arrêtés là. Ce n'est que le 22 janvier que les deux jeunes ont reçu leur diagnostic, quatre jours après leur retour au pays.
«Les démangeaisons étaient insupportables. On se grattait sans arrêt», a raconté M. Zytner.

Le seul médicament pouvant traiter leur maladie n'était malheureusement pas disponible au Canada, où sa vente est interdite. Eddie et Katie ont alors fait une demande de dérogation à Santé Canada, mais leur cas n'a pas été jugé assez grave, alors la demande a été refusée. Ils ont donc dû se rendre aux États-Unis pour pouvoir acheter la médication en question.
Une chance, la situation est en train de revenir à la normal, mais le couple a toujours besoin de béquilles pour se déplacer. Les spécialistes de la santé estiment qu'il faudra encore plusieurs semaines pour que les deux amoureux soient guéris. Mais ils risquent de garder des traces et des dommages cutanés pendant encore plusieurs mois. 

Un couple de Canadiens revient de Punta Cana avec des pieds en putréfaction Un couple de Canadiens revient de Punta Cana avec des pieds en putréfaction Reviewed by Admin3 on 17:22:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.