Une mère donne son accord pour que sa fille se fasse violer et tuer, mais à 11 ans elle se venge d'une façon qui glace le sang.

À Newcastle, en Angleterre, le cas de la petite Mary Bell a fait couler beaucoup d’encre. Née en 1957, la jeune fille semblait tout à fait normale et saine. Or, derrière ses airs innocents et son sourire se cache une sombre personnalité.
En remontant à sa petite enfance, on apprend que Mary Bell est fille de prostituée et ne connaît pas son véritable père. Le mari de sa mère est un voleur et elle a toujours entendu qu’elle n’avait pas été désirée. Pire, sa mère tente de la tuer à de nombreuses reprises et fait passer cela pour des accidents. 
La petite survit et grandit dans un environnement familial des plus malsains. À 11 ans, on dirait une adolescente et ce qui se cache derrière sa maturité précoce est à glacer le sang.
La jeune fille révélera plus tard que sa mère l’offrait à certains de ses clients, dès l’âge de 4 ans où elle sera victime d’abus sexuels et commencera à avoir un comportement agressif. Sa colère grandit jusqu’au 25 mai 1968 où elle commet l’impensable. 
Elle kidnappe le petit Martin Brown, 4 ans, et l’emmène dans une maison abandonnée où elle l’étrangle jusqu’à ce qu’il meurt. Elle n’est pas soupçonnée des faits et est persuadée qu’elle ne sera jamais menacée, au point de demander à sa mère de l’emmener aux funérailles.

La folie meurtrière de Mary ne s’arrête pas là. Elle cherche un complice pour sa prochaine victime, qu’elle trouve en la personne de Norma Bell, avec qui elle n’a aucun lien de parenté. Ensemble, elles kidnapperont le petit Brian Howe, 2 ans, avant de l’étrangler, de graver un M sur son ventre avec une paire de ciseaux et lui entailleront aussi les parties génitales.
Cette fois, Mary se vante de ses actes et sa complice raconte tout. Arrêtée, elle avoue ses meurtres et est diagnostiquée psychopathe par les psychologues. Après deux semaines de procès, elle est reconnue coupable et condamnée à la prison à vie. Elle sera envoyée dans un centre pénitentiaire pour mineurs en 1969 et Norma sera acquittée. Les gros titres de la presse sèment l’effroi, personne n’arrivant à croire qu’une enfant ait pu commettre des choses aussi atroces.
Elle ne démontre aucun remord pour ce qu’elle a fait, racontant ouvertement ses meurtres dans le détail. Considérée comme une menace pour les autres détenus, elle sera placée dans un quartier sécurisé dont elle ne sera libérée que lorsqu’elle ne sera plus considérée comme une menace pour la société.
Tenue à l’écart de la presse et malgré la curiosité du public, il existe peu de photos de Mary Bell à l’âge adulte.
Elle ne demeurera que 11 ans en prison. Lors de sa libération en 1980, elle reçoit une nouvelle identité et déménage dans une autre ville. Devenue maman, le tribunal lui interdit la publication et l’apparition de son vrai nom dans les médias. Elle vit toujours dans l’anonymat, son adresse est tenue secrète par ailleurs. On ignore si sa fille connaît son histoire. 

Une mère donne son accord pour que sa fille se fasse violer et tuer, mais à 11 ans elle se venge d'une façon qui glace le sang. Une mère donne son accord pour que sa fille se fasse violer et tuer, mais à 11 ans elle se venge d'une façon qui glace le sang. Reviewed by Admin3 on 15:43:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.