Deux hommes brûlent un orang-outan, le tuent de 17 balles et le décapitent par «légitime défense»

Deux employés une plantation de caoutchouc sur l'île de Bornéo ont décapité un orang-outan, espèce en «danger critique».
En effet, les orangs-outans de Bornéo sont proches de l'extinction, d'après l'Union internationale pour la conservation de la nature.
Les hommes de 32 ans et de 41 ans ont reconnu avoir tué l'animal, mais ils se défendent d'avoir agi en tout légitime défense. 
«Ils ont affirmé avoir tué l'orang-outan parce qu'ils ont eu peur en voyant un animal d'une telle taille venir vers eux», a expliqué le chef de la police de Borneo, Anang Revandoko, à l'AFP.
Les orangs-outans ont de grands bras puissants, mais ils ne s'attaquent pas aux humains s'ils ne se sentent pas menacés. 
C'est un villageois qui a découvert le cadavre et les photos ont été largement partagées sur les médias sociaux. 
Il faut dire que les images sont brutales. 
Le pelage de l'animal a été brûlé sur tout son corps. 
Ensuite, les hommes ont tiré 17 balles sur l'orang-outan. 
Ils l'ont ensuite décapité avant de le jeter dans une rivière. 
S'ils sont reconnus coupables, les deux hommes pourraient être emprisonnés pour une période allant jusqu'à 5 ans. 
Deux hommes brûlent un orang-outan, le tuent de 17 balles et le décapitent par «légitime défense» Deux hommes brûlent un orang-outan, le tuent de 17 balles et le décapitent par «légitime défense» Reviewed by Admin3 on 19:16:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.