Le blanchiment du pénis, une tendance qui inquiète les spécialistes

Une clinique thaïlandaise propose depuis peu le blanchiment du pénis à ses clients. La nouvelle a suscité tellement d'intérêt que les chirurgiens s'inquiètent maintenant de cette nouvelle tendance.  
«Nous avons environ 100 clients par mois, trois ou quatre par jour», assurait Bunthita Wattanasiri, l'un des responsables de la clinique, à l'AFP, en janvier.
La technique consiste à utiliser de l'acide ou un laser et peut causer des effets indésirables comme des brûlures, des cicatrices, des taches et même foncir la couleur du pénis. 
«Honnêtement, je pense qu'il ne faut pas le faire», a dit Fabien Boucher, chirurgien esthétique français, lors du congrès Imcas (International Master Course on Aging Science), à l'AFP. «La peau de la verge est extrêmement spécifique, elle est fine et a certaines spécificités hormonales», insiste-t-il.
«La plupart des substances utilisées sont agressives (...). Cela ne devrait pas être réalisé sur des patients qui n'en ont pas absolument besoin», renchérit un chirurgien italien, Massimiliano Brambilla.
Pendant ce temps, les femmes ont de plus en plus recours à la chirurgie pour modifier leur sexe. Plus de 95 000 femmes ont réduit la taille de leurs grandes ou leurs petites vaginales en 2016, selon la Société internationale de chirurgie esthétique (ISAPS).  
Le blanchiment du pénis, une tendance qui inquiète les spécialistes Le blanchiment du pénis, une tendance qui inquiète les spécialistes Reviewed by Admin3 on 20:59:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.