About Me

header ads

Un père indigne détruit la vie de ses fils, mais ce que sa fille fait pour eux est héroïque!

L’histoire de Quinten Douglas Wood est absolument émouvante, déchirante, indescriptible. Elle a été publiée par sa soeur sur le fameux site de partage d’images IMGUR.
Quinten vient d’une famille de trois enfants, lui, son frère et sa soeur. Sa vie était un véritable enfer, mais sa soeur a essayé de l’aider du mieux qu’elle pouvait.
Voici les propos que sa soeur a publié, ils ont été traduits de l’anglais: 
Il y a 9 ans, j’ai rencontré mon père biologique et j’ai découvert que j’avais deux petits frères.
3 jours après les avoir rencontrés, notre père a demandé s’ils pouvaient venir vivre avec moi car il devait partir travailler à l’étranger. J’avais 19 ans et ils étaient âgés de 6 et 7 ans à l’époque. Malgré le fait que je ne les avais rencontrés que trois jours auparavant j’ai rapidement développé de l’amour pour eux, moins comme une sœur et plus comme un parent.
L’un de mes petits frères se nomme Quinten, c’est lui sur la photo ci-dessous. Quinten est né avec une anomalie chromosomique (chromosome 9 en anneau) très rare qui le rendait incapable de marcher, de parler ou de prendre soin de lui-même.
Malgré cela, il était le plus heureux des petits gars de la planète. Il riait d’un rien. Il adorait la musique. Mais ce qu’il aimait surtout c’est de faire des gros câlins. Il voulait être traité comme un garçon, pas comme un bébé fragile qui était pas malade, il avait juste besoin de davantage d’attention et de soins. Il ne pleurait, sauf quand il faisait semblant pour obtenir plus de bonbons.
Partout ou Quinten allait, Cameron y était également. Malgré le fait d’être le plus jeune frère, Cameron était le garde du corps de Quinten. Il s’est battu pour lui, il lui a dit ses secrets, il se blotissait contre lui quand il ne se sentait pas bien.
Quand il était en CP j’ai du le scolariser a la maison, parce qu’il ne pouvait pas fonctionner en milieu scolaire public, il était trop inquiet de savoir où était Quinten, et si il était ok.

C’est Quinten pendant son anniversaire- je lui avais donné du gâteau blanc, mais il a décidé qu’il voulait du chocolat! Je pensais qu’il serait hors de portée, mais il en a pris une bouchée dès que j’ai eu le dos tourné.
Après presque 4 ans a prendre soin d’eux, je suis arrivé à un point où je ne pouvais plus, émotionnellement ou financièrement m’occuper d’eux.
Notre père envoyait de l’argent, mais j’ai quand même dû travailler. Trouver une garderie abordable pour les deux était à peu près impossible, et Cameron a atteint l’âge où il avait besoin de son papa. J’ai donc demandé à notre père de retourner aux États-Unis pour les chercher.
C’est moi ici en train de leur dire au revoir à l’aéroport. Parfois je me dis que ce fut là le dernier jour ou je me suis senti vraiment vivante.
Après 2 ans à l’étranger avec les garçons, notre père est retourné vivre aux États-Unis. J’étais folle de joie. Ils étaient à seulement 4 heures de route et je les visitais aussi souvent que je le pouvais. Ils avaient maintenant 12 et 13 ans, mais plus le temps passait plus j’ai commencé à remarquer que Quinten avait l’air très pâle, très mince … et il n’était pas heureux non plus.
J’ai essayé de venir à la ville le plus souvent possible, chaque fois que je venais il n’y avait pas de nourriture dans le réfrigérateur, la maison était sale et tout le monde était si … triste. Je faisais quelques courses et passais toute ma visite a nettoyer, mais la prochaine fois tout était à nouveau pareil. Les garçons attrapaient de mauvais rhumes qui ne s’en allaient jamais, mais notre père ne les a jamais emmené voir un docteur.
J’ai réalisé que notre père avait complètement cessé de prendre soin des enfants. Cameron, qui avait alors 14 ans, devait faire la cuisine, le ménage et s’occuper de Quinten: le bain, lui changer les couches… Notre père a également physiquement et émotionnellement abusé Cameron.
Après en être venu à cette conclusion, j’ai fait l’une des choses les plus difficiles que j’ai jamais faite:  j’ai appelé les services sociaux et poursuivi mon père pour maltraitance des enfants.
Une assistante sociale est venu a l’école des garçons pour parler avec Cameron. Il lui a dit qu’il était laissé seul pour prendre soin de Quinten toute la journée, que son père les battait et qu’il n’y avait presque jamais de nourriture dans la maison. L’assistante leur a promis et m’a promis qu’elle irait rapidement à leur maison pour faire une enquête sur place.
J’ai attendu pendant 3 semaines, j’ai appelé le portable de Cameron pour savoir si elle était venue. Elle ne s’est jamais présentée. Cameron m’a dit que tous les jours, il devait rassurer Quinten et lui dire “Sois patient frérot, Sissy va nous envoyer quelqu’un pour nous sauver.” Mais personne n’est jamais venu…
J’ai lutté si fort intérieurement à vouloir juste prendre ma voiture et les chercher-puisque ce travailleur social avait manifestement décidé que les achats de Noël ou quelque chose d’autre était plus important que de sortir mes frères  de cet enfer, mais chaque fois que j’ai appelé les services sociaux, ils me disaient de juste être patiente, que quelqu’un serait la bientôt et que si je prenais les garçons, je serais accusé d’enlèvement et je ne verrais plus jamais les enfants, ils serait retournés tout de suite à notre père.
Quinten est tombé malade à nouveau  autour de la Saint-Sylvestre et une fois de plus, il n’a pas été emmené chez le médecin. Tout ce que notre père a fait, c’est d’acheter du baume Vick’s et dire à Cameron de lui en donner.
Le 3 Janvier, Cameron m’a appelé, paniqué disant “quelque chose est different, il ne va pas mieux. Il ne mange pas, il pleure et je ne peux pas le faire arrêter.” Il a mis le téléphone à l’oreille de Quinten, et je lui ai dit “petit frère, je t’aime. Ca va aller, je viens en ville demain et je vais vous prendre dans les bras et vous ramener à la maison avec moi. Tout va bien se passer “.
Cameron a dit que Quinten a sourit et a cessé de pleurer quand il a entendu ma voix. Cameron et moi-même avons supplié notre père de prendre Quinten à l’hôpital et il a dit qu’il le ferait le soir-même, mais il ne l’a pas fait.
Donc, mon mari et moi avions l’intention de partir en ville vers midi le lendemain et téléphoner à la police de la maison en leur disant “Soit vous prenez garde des enfants ou vous nous laissez les prendre, mais sortons-les d’ici . “
J’ai dit à Cameron de tenir Quinten, de le bercer, de faire courir doucement ses mains dans ses cheveux, que même quand les medicaments ne peuvent pas vous faire sentir mieux, les câlins marchent parfois, et que nous arriverions demain.
Donc, Cameron a déplacé son matelas dans le salon pour le mettre à côté du canapé où Quinten dormait parce que son matelas était trempé d’urine. Si vous regardez bien le carton dans cette image, vous pouvez voir des excréments séchés. Il y avait littéralement des déchets humains et d’animaux partout dans la maison.
Dans la matinée du 3 janvier, Cameron se réveilla et Quinten était mort.
Cameron lui tenait la main dans son sommeil et il s’est réveillé parce qu’elle etait froide. Il a couru pour voir notre père, qui, comme toujours, était dans sa chambre, il était à l’ordinateur. Notre père a essayé de pratiquer la respiration artificielle sur Quinten, mais en vain. Lorsque les ambulanciers sont arrivés, ils ont dit qu’il était mort depuis au moins 3 heures.
Ce canapé est l’endroit où il est décédé. Si vous regardez attentivement la photo, vous pouvez voir une décoloration due a l’urine. Ce canapé a été tellement trempé dans l’urine que si vous vous étiez assis dessus, vos vêtements sentiraient l’urine, même après les avoir lavés.
Nous avons découvert tout récemment, que pendant qu’ils attendaient sur les ambulanciers, notre père a contraint Cameron à changer la couche du corps mort de Quinten afin de dissimuler le fait qu’il était recouvert de sa propre crasse.
Je travaille sans relâche  pour essayer de voir la justice rendue. Notre père doit être en prison, il n’y a tout simplement pas d’autre solution. Je me fiche s’il était en depression, il faut être un monstre pour regarder de l’autre côté pendant que son enfant se meurt dans ses propres excréments.
Malheureusement parce que personne n’a fait son travail et documenté les abus, il se peut très bien que notre père s’en sorte sans poursuites.
C’est la première fois que je publie quelque chose sur internet et je voulais mettre ceci ici afin de rappeler à tous qui croient qu’un enfant est maltraité: PARLEZ. Vous pouvez être la seule voix dont ils disposent. Ne vous inquiétez pas si leur parent est votre ami ou un membre de votre famille. Vous pourriez être la seule chose qui empêche un jeune garçon de se tenir debout devant le cerceuil de son frère pour lui faire ses adieux.
Mais aussi, je veux juste que les gens se souviennent de lui.
Son nom était Quinten Douglas Wood et il a été la meilleure chose qui me soit jamais arrivée. Son sourire représentait le monde pour moi. Alors s’il vous plaît, partagez cette histoire avec tous vos amis. Je veux juste que le monde se souvienne d’un petit garçon que tout le monde a oublié quand il était vivant.
Repose en paix mon doux petit homme, JE T’AIME!