5 choses à ne jamais faire après avoir fait l’amour

A la suite d’un rapport sexuel, la seule chose dont on ait envie c’est de se blottir contre son partenaire et profiter de l’instant pendant que les endorphines font leur travail. Vous vous sentez détendue et satisfaite et la dernière chose que vous souhaitez c’est perturber ce moment en vous levant du lit pour vaquer à d’autres occupations.

Pourtant, les relations sexuelles ne sont jamais anodines, elles sont souvent accompagnées de réactions corporelles qu’il ne faut pas prendre à la légère et qu’il est possible d’éviter en adoptant une bonne hygiène intime et les gestes adéquats juste après l’amour pour réduire le risque d’infection.

La peau au niveau des parties intimes est très fragile et sensible, il faut en prendre soin pour éviter qu’elle ne soit irritée. Il ne suffit pas seulement de la nettoyer, il existe des règles à respecter et certains gestes qu’il faut absolument effectuer à la suite d’un rapport sexuel.

Se laver ses parties génitales avec du savon
Le vagin est un organe autonettoyant qui ne nécessite pas l’utilisation de savon susceptible de l’irriter, bien au contraire. Contenant des agents irritants, il risquerait de provoquer une réaction cutanée et d’assécher la zone intime. Il est impératif de protéger la flore vaginale car c’est elle qui est à l’origine du processus d’auto-nettoyage, la laver avec du savon la fragiliserait et provoquerait une infection.
Les seuls éléments qui doivent entrer en contact avec cette zone est l’eau.

Ne pas uriner après avoir eu un rapport sexuel
Durant un rapport, les bactéries passent par l’urètre pour remonter dans la vessie, c’est ce qui provoque généralement des infections urinaires telles que la cystite. Il est fortement conseillé d’uriner après avoir fait l’amour afin de nettoyer les organes et neutraliser les microbes en les évacuant à l’extérieur de l’organisme.

Une telle habitude évite de contracter des mycoses, donc toutes les femmes doivent absolument aller au petit coin après un rapport, même celles qui n’en ressentent pas l’envie.

Porter de sous-vêtements « sexy »
Suite à un rapport charnel, le rythme cardiaque est plus élevé que la normale, la température du corps augmente ainsi que le niveau d’humidité. Cette humidité est essentiellement concentrée au niveau des parties intimes et peut entraîner des démangeaisons et l’apparition de champignons en cas de laisser-aller.
Une seule consigne ici, ne porter que des sous-vêtements en coton après un rapport sexuel. Cette matière est la seule qui puisse permettre à la paroi vaginale de respirer correctement, il faut donc bannir le nylon, le polyester, la dentelle et le synthétique.

S’il s’agit d’un rapport qui a eu lieu au moment du coucher, il est même conseillé de dormir en tenue d’Eve pour que la température du corps revienne à la normale.

Entrer dans un bain à remous
Même si le jacuzzi inspire la détente et la relaxation après l’effort fourni durant un rapport sexuel, il risque d’entraîner des réactions désagréables. Certes, il peut sembler très tentant d’y plonger avec son partenaire, mais si c’est juste après avoir fait l’amour, il faut savoir que dans ce cas précis le jacuzzi est synonyme de microbes et de prolifération de bactéries.

Le mouvement de va et vient et la stimulation de la partie génitale fait gonfler les muqueuses vaginales et entraîne l’ouverture des parois vaginales. Ce phénomène augmente donc le risque de contracter une infection, non seulement à cause des bactéries qui se trouvent dans l’eau chaude mais également celles qui émanent de la peau et des organes génitaux du partenaire.

Utiliser des lingettes intimes nettoyantes
Même si la partie interne des organes génitaux ne nécessite pas de nettoyage vu que la flore vaginale est autonettoyante comme précisé au début de l’article, la partie externe peut être lavée et rincée à l’aide de produits à condition qu’ils n’agressent pas la peau. Il est conseillé d’utiliser un gel intime au pH doux afin de procéder à un savonnage délicat tout en respectant l’aspect fragile et sensible de la zone intime.

Pour les consommatrices de lingettes intimes, le fait de les utiliser à la suite d’un rapport sexuel peut entraîner des irritations, des rougeurs et des brûlures. Il est préférable de les éviter.



5 choses à ne jamais faire après avoir fait l’amour 5 choses à ne jamais faire après avoir fait l’amour Reviewed by IsS A Oui on 21:05:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.