Ce que la couleur de vos règles révèle sur votre santé

La couleur des écoulements sanguins pendant vos règles ou en dehors de la période menstruelle en dit long sur votre santé. Ils peuvent révéler un dysfonctionnement hormonal et sont parfois un signe annonciateur de maladie. Si vous constatez les signes suivants, consultez un médecin qui saura vous guider.
Un flux de sang plus léger peut être lié à un dysfonctionnement de la thyroïde ou de l’hypophyse
Si vous prenez une pilule contraceptive et que vous constatez un flux de sang plus faible que d’habitude (de couleur claire), ou si vous ne prenez pas la pilule et que vous avez un flux plus léger, ou même si vous avez un stérilet et que vous faites le même constat, il y a des chances pour que ce changement d’aspect de la couleur de vos règles soit lié à un dérèglement ou un déséquilibre hormonal. Selon le Dr Adelaide Nardone, professeur à l’Université Brown (Rhode Islands), un flux de sang plus clair et léger peut indiquer des problèmes avec la thyroïde ou de l’hypophyse. Il existe aussi une probabilité pour que vous souffriez d’une anomalie des canaux de Müller : il s’agit d’un trouble qui est à l’origine d’un hymen malformé et qui peut entraver l’écoulement du sang menstruel.

Aussi, ces flux légers peuvent être aussi liés au syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) et d’autres troubles de maladies auto-immunes.

Des saignements inattendus en dehors de la période des règles peuvent être causés par des polypes utérins ou cervicaux
Si vous avez des saignements sans aucune raison qui surviennent de manière soudaine, ils peuvent être le résultat d’effets secondaires liés à l’utilisation de la pilule contraceptive. Vous devriez consulter un gynécologue pour déterminer la cause de ces saignements.

Ils peuvent être un signe de polypes utérins ou cervicaux, ce qui entraîne un taux d’œstrogènes anormalement élevé dans l’organisme. Ils peuvent être un signe de fibrome utérin ou d’une autre infection du même type. Les saignements vaginaux peuvent aussi indiquer un cancer du col de l’utérus. Il faut être extrêmement vigilant si vous constatez ce genre de symptômes, en particulier s’ils s’accompagnent de crampes insupportables (consultez un spécialiste).


Si vous avez des crampes intenses, tout au long de votre période menstruelle, et que vous pensez que c’est une douleur commune, vous faites erreur !
Selon le Docteur Daniela Carusi, directrice du département de gynécologie à Brigham and Women’s Hospital de Boston, la plupart des jeunes femmes pensent que des crampes d’une forte intensité sont normales pendant les règles alors que ce n’est pas le cas. Ces fortes douleurs sont forcément des symptômes liés à un désordre hormonal ou autre (consultez un médecin).

Si vous avez un retard de règles, sans qu’il y ait de chance de grossesse, vous avez probablement un déséquilibre hormonal

Le retard de règles est l’un des symptômes les plus courants qui annonce une grossesse probable. Toutefois, si vos chances de tomber enceinte sont nulles, ce retard est symptomatique d’un dérèglement hormonal et il faut donc consulter un médecin.

Selon le Docteur Carusi, vous pourriez souffrir d’un dérèglement de votre cycle ovulatoire ou vous pourriez avoir le syndrome des ovaires poly-kystiques (SOPK), ce qui augmente la difficulté à connaître vos jours de fertilité.

Dans le cas où vous souffrez d’obésité ou si vous avez un faible pourcentage de graisse corporelle, vous pourriez souffrir d’un grave déséquilibre hormonal, d’où l’importance de changer de style de vie et d’hygiène alimentaire. Les femmes obèses qui ont des règles irrégulières doivent régulièrement vérifier qu’elles ne souffrent pas de diabète de type 2, puisque les ovaires sont directement affectées par la résistance à l’insuline. Si vous êtes dans ce cas, il faut consulter un médecin.




Ce que la couleur de vos règles révèle sur votre santé Ce que la couleur de vos règles révèle sur votre santé Reviewed by IsS A Oui on 20:53:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.