Un médecin prétend pouvoir “guérir” l'homosexualité grâce à l'homéopathie.

On a longtemps fait croire aux gens que l'homosexualité était une maladie et qu'elle nécessitait d'être traitée.

Heureusement, au fil du temps, les groupes qui défendent les personnes homosexuelles et transgenres sont parvenus à faire comprendre à la population que ces orientations ne relevaient pas d'un choix ou d'une déviation. Aujourd'hui, même si l'homosexualité fait encore l'objet de plusieurs incompréhensions dans certains pays, on peut quand même dire que de plus en plus de sociétés se montrent beaucoup plus ouvertes et inclusives quant aux personnes qui ne sont pas hétérosexuelles.

Or, même dans les pays où les différentes orientations sexuelles sont acceptées, on retrouve encore des gens qui vivent dans le passé et qui proposent des traitements afin de "guérir" l'homosexualité.

En Suisse, voilà donc qu'un médecin généraliste qui administre un portail des médecines alternatives nommé Médecine Intégrée propose donc à ses patients homosexuels de les traiter en utilisant des médicaments homéopathiques. Sur le site dudit médecin, on peut notamment y lire: "L’homosexualité n’est pas une pathologie, mais un symptôme particulier (choix de vie) de patients "border-line" (personnalités intéressantes par ailleurs). Il se trouve que la matière médicale homéopathique comporte des remèdes agissant sur l’exacerbation de ces symptômes."

C'est donc en proposant des traitements homéopathiques que le médecin prétend pouvoir "guérir" les personnes homosexuelles.

À titre d'exemple, il suggère de prescrire aux garçons "du Platina à faire fondre sous la langue pour lutter contre les problématiques de séduction et de domination",  "de l’Argentum nitricum contre le Don Juanisme" et  "du Pulsatilla pour l’immaturité et la demande de dépendance".

Le médecin a aussi des traitements à proposer à ses patientes et parmi ceux-ci, il offre du Lachesis aux femmes qui sont "dominatrices et jalouses", du Sepia "pour celles qui ont du mal à accepter leur féminité" et du Natrum muriaticum pour celles qui sont "anxieuses" et "mélancoliques".

Évidemment, les traitements proposés par le médecin ne sont pas passés inaperçus et ainsi, de nombreux groupes et plusieurs associations ont tenu à les dénoncer. 

Joël Deumier, président de l’association SOS homophobie, a expliqué à franceinfo: "Considérer l’homosexualité comme une maladie est une idée reçue encore très tenace, ancrée dans les mentalités. Ces stéréotypes doivent être combattus car ils nourrissent l’homophobie."

Quant au Dr Charles Bentz, président du syndicat national des médecins homéopathes, celui-ci voit d'un très mauvais oeil qu'on propose de tels traitements: "Ce n’est pas parce qu’on est médecin, qu’on ne raconte pas d’inepties (…) C’est complètement délirant, l’homosexualité n’a jamais été une maladie!"


Un médecin prétend pouvoir “guérir” l'homosexualité grâce à l'homéopathie. Un médecin prétend pouvoir “guérir” l'homosexualité grâce à l'homéopathie. Reviewed by IsS A Oui on 15:17:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.