Une fillette est mise en vente pour 1000 euros sur un site de vêtements d'occasion

On voit malheureusement passer souvent des histoires d'horreur à propos de parents qui traitent leurs enfants de façon indigne et une fois de plus, voilà qu'une autre histoire du genre fait surface.

Tout a donc débuté suite à un signalement de Claire Pradel, une conseillère municipale (RN) à Rouen ( Seine-Maritime). Samedi dernier, Pradel lançait l'alerte auprès de la police de Rouen comme quoi elle avait repéré la semaine dernière une annonce mettant en vente une petite fille sur l’application Vinted.

Pradel n'y est pas allée de main morte, car en plus du signalement qu'elle a effectué auprès la police de Rouen, celle-ci a aussi directement interpellé les dirigeants de l'application Vinted sur Twitter en affirmant: " Que font vos modérateurs ?" tout en qualifiant cette annonce comme étant "inadmissible".

Suite au signalement, il a été révélé que l'annonce aurait été publiée à partir de Jassans-Riottiers, dans l'Ain.

On ignore toujours si la personne qui se cache derrière cette annonce révoltante est un homme ou une femme, mais on sait toutefois que celle-ci se présente sous le pseudonyme de "juju8551". L'annonce en question présente des photos d'une jeune fille souriante que l'on présente comme étant "à vendre", et ce, pour une somme de 1000 euros. Soulignons d'ailleurs que sur toutes les photos, le visage de la fillette n'est jamais masqué.

Alors que cette annonce pourrait être le fruit d'une très mauvaise blague, les autorités elles, ne considèrent uniquement cela à la légère.

C'est donc la gendarmerie locale qui enquête avec grand sérieux cette affaire et des réquisitions spécifiques devraient bientôt se produire auprès du site web derrière l'application Vinted.

Tout indique que la police souhaite aller soutirer auprès du site les informations nécessaires qui permettront aux enquêteurs de retracer exactement l'auteur de cette annonce.

Maintenant, qu'il s'agisse d'une mauvaise blague ou non, la ou les personnes qui sont derrière cette annonce pourraient faire face à de graves problèmes avec la justice. Parmi les accusations qui pourraient être portées contre le ou les cerveaux de cette annonce très choquante, on y retrouve "atteinte à l’intimité de la vie privée".

Rappelons que l'application Vinted est destinée à faciliter le vente et l'achat de vêtements de seconde main entre internautes. 

Le site de Vinted indique que ses activités auraient débuté en 2008. Dix ans plus tard, l'entreprise emploie présentement 150 personnes. Enfin, toujours selon le site web de Vinted: "Les bureaux principaux de Vinted se situent à Berlin et Vilnius. De ces deux endroits nous opérons dans 9 pays : États-Unis, France, Allemagne, Royaume-Uni, Pologne, République Tchèque, Lituanie, Espagne et Pays-Bas."

Une fillette est mise en vente pour 1000 euros sur un site de vêtements d'occasion Une fillette est mise en vente pour 1000 euros sur un site de vêtements d'occasion Reviewed by IsS A Oui on 12:30:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.