Au Vietnam, le gouvernement prie ses citoyens de ne pas manger du chien.

C'est une bonne nouvelle pour tous les amis des animaux qui en ont assez de voir de pauvres bêtes se faire maltraiter: le gouvernement vietnamien ne veut plus que les citoyens mangent des chiens.

C'est le quotidien Le Parisien qui rapporte cette nouvelle étonnante mais qui fait tout de même plaisir, le gouvernement vietnamien ne veut plus que les citoyens mangent des chiens. Cette nouvelle mesure est motivée par la volonté de redonner un certain prestige à Hanoï, la capitale du pays. En effet, le gouvernement souhaite attirer de nouveau touristes et cette réputation de manger du chien ne rendrait pas du tout service à la ville. 

Pourtant Le Parisien explique que manger du chien est une tradition au Vietnam mais que cela contribue à la propagation de la rage au sein de la population. En effet, il n'est pas étonnant de voir des locaux manger du chien accompagné d'une assiette de riz et d'une bonne bière. Cependant il va falloir arrêter cette coutume si on en croit le gouvernement vietnamien qui semble déterminé à stopper cette pratique.


En effet, le quotidien explique que cette tradition fait passer le peuple vietnamien pour un peuple arriéré et le gouvernement en aurait assez d'être la risée du monde parce qu'en en effet, les occidentaux notamment voient cette coutume d'un mauvais oeil et cela serait également une source de moquerie. 

Ajouté à cela, une fois sur place, les touristes occidentaux qui voient des chiens complètement rôtis seraient dégoutés par ces images explique Le Parisien. Cela est vraiment choquant pour eux surtout qu'il y a un millier de commerces qui vendent du chien relate Le Parisien. C'est donc la fin d'une époque pour les vietnamiens qui vont sans doute regretter cette mesure du gouvernement.


Wikipédia rappelle que cette coutume s'appelle de "la cynophagie, une pratique alimentaire qui consiste à se nourrir de viande de chien. Cette pratique fait partie de la culture culinaire de nombreux pays et notamment des pays asiatiques (Vietnam, Corée, Chine, migrants chinois chrétiens de Malaisie et d'Indonésie) et de pays d'Afrique. Souvent perçue avec "dégoût" par les Occidentaux, en particulier dès la fin du XXème siècle, la cynophagie est parfois explicitement interdite".




Au Vietnam, le gouvernement prie ses citoyens de ne pas manger du chien. Au Vietnam, le gouvernement prie ses citoyens de ne pas manger du chien. Reviewed by IsS A Oui on 12:18:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.