"Mon père fait du mal à ma mère", dit une fillette de 6 ans aux enseignants, sauvant ainsi la vie de sa mère

 Quand nous pensons aux "héros", nous pensons habituellement aux premiers intervenants ou aux soldats costauds. Nous pensons aux personnes qui risquent leur vie avec un sens aigu des responsabilités professionnelles ou en imposant leur physique. Nous pensons aux gens qui protègent les plus nécessiteux et les plus faibles.

Mais même les nécessiteux et les faibles peuvent être des héros. Une fillette britannique de 6 ans l'a parfaitement illustré.

La fille, qui n'a pas été nommée par les agences de presse, est la fille de Jodie Keegans. Jodie Keegans est une femme de 36 ans qui vit à Doncaster, en Angleterre. Quel était l'acte d'héroïsme de sa fille ? Juste parler à un adulte.

En octobre 2017, la jeune fille s'est approchée de son professeur en classe et a dit les mots qui allaient tout changer. Elle a dit que son père faisait du mal à sa mère. Sa mère dit qu'elle aime son père, mais son père continue de lui faire du mal quand même.


"Blesser" est un euphémisme concernant les tourments que Jodie a subis. Soyez prévenus : Cet article est difficile à lire.

Keegans a rencontré son mari pour la première fois lorsqu'ils étaient tous les deux dans un club en 2005. La relation n'a pas mal commencé. Jodie dit que tout a très bien commencé, avec son mari Scott qui a été un bon père et un bon partenaire. Mais, dit-elle, il a commencé à montrer un comportement possessif croissant il y a environ trois ans.

Il ne voulait pas que Jodie parle à qui que ce soit. Il n'arrêtait pas d'interroger les enfants pour savoir à qui Jodie avait parlé ce jour-là. Il lui disait qu'elle était paresseuse et disait aux enfants que leur mère était inutile.

Il n'a pas fallu longtemps avant que les actes ne passent de la violence psychologique à la violence physique pure et simple. Il la piétinait, la frappait et la mordait. Certaines attaques ont causé de graves dégâts. Après une violente dispute, l'oreille de Jodie a été déchirée, mais Scott ne lui a pas permis de se faire soigner à l'hôpital.

L'intervention de leur fille a tout changé. La police est arrivée le 23 décembre 2017. Scott s'est enfui de chez lui, et Jodie a alors vu l'occasion de s'échapper.

Elle a dit qu'après le départ de Scott, elle a parlé à la police de ses blessures pour la première fois. Elle a montré aux agents les blessures que Scott lui avait infligées et leur a dit qu'elle pensait qu'elle était une victime de violence familiale. Jodie dit que c'était la première fois qu'elle admettait à voix haute ce qui se passait. C'était la première fois qu'elle demandait de l'aide.

Jodie était à l'hôpital pour les cinq jours suivants. Les médecins ont été horrifiés par leurs découvertes. Son épaule était cassée, ses organes internes endommagés, elle avait neuf côtes fracturées et même une demi-douzaine de fractures à la colonne vertébrale.

Même si elle l'a passé à l'hôpital, Jodie dit que c'est le meilleur Noël qu'elle ait jamais vécu. Elle dit aussi qu'elle est reconnaissante de la bravoure de son enfant.


Jodie dit que les services de soutien se sont d'abord impliqués grâce à la bravoure de sa fille, et que sa fille lui a vraiment sauvé la vie. C'est terrible de penser à ce qui se serait passé autrement.
.
"Mon père fait du mal à ma mère", dit une fillette de 6 ans aux enseignants, sauvant ainsi la vie de sa mère "Mon père fait du mal à ma mère", dit une fillette de 6 ans aux enseignants, sauvant ainsi la vie de sa mère Reviewed by MoeZ Issaoui on 08:53:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.