About Me

header ads

De plus en plus de radios bannissent les chansons de Michael Jackson de leurs ondes

Décidément, il s'agit d'une lente descente aux enfers qu'est en train de vivre Michael Jackson près de 10 ans après sa mort. Suite à la diffusion du documentaire "Leaving Neverland", les plus grandes radios de Nouvelle-Zélande ne joueront plus de Michael Jackson sur leurs ondes.
C'est le site web d'informations et de divertissement britannique le Daily Mail qui rapporte cette nouvelle qui risque d'intéresser tous ceux qui suivent de près cette "nouvelle" affaire Michael Jackson depuis la sortie du fameux documentaire "Leaving Neverland". En effet, les plus grandes radios de Nouvelle-Zélande ont décidé qu'elles ne joueront plus de Michael Jackson sur leurs ondes en raison des nouvelles accusations de pédophiles qui ont fait surface récemment. La direction explique que cela n'est pas en accord avec leurs valeurs et que surtout ce sont les auditeurs qui ne veulent plus entendre les chansons du roi de la pop.
Cette décision fait écho à la décision de quelques grandes radios québécoises qui ont décidé qu'elles ne voulaient plus jouer du Michael sur leurs ondes en début de semaine. En effet, les stations CKOI, Rythme et The Beat ont décidé que le roi de la pop n'avait plus sa place dans leur programmation musicale. Cette décision est intervenue au lendemain de la diffusion de la dernière partie du documentaire "Leaving Neverland". Pour eux, cela en était trop et de continuer à jouer la musique de Michael Jackson revenait à cautionner ses agissements.
Pour celles et ceux qui n'ont pas suivi l'actualité, "Leaving Neverland" est un documentaire qui raconte l'histoire de Wade Robson et James Safechuck. Dans ce long documentaire, ils racontent en détail comment Michael Jackson a abusé d'eux lorsqu'ils étaient enfants. Ils parlent notamment de son fameux ranch de Neverland où le roi de la pop les invités très souvent. Le documentaire avait été présenté dans le cadre du festival Sundance et avait provoqué un véritable tremblement de terre. Il a par la suite été diffusé en plusieurs parties par la chaîne de télévision HBO. 
Depuis sa diffusion, le documentaire entraîne des réactions en chaîne et beaucoup d'observateurs de la vie publique condamnent les agissements de Michael Jackson alors que des rumeurs planaient déjà sur le roi de la pop depuis une bonne dizaine d'années. Reste à savoir, s'il va y avoir une suite judiciaire à cette affaire.