Les enfants se portent très bien quand leur mère travaille, c'est (enfin) scientifiquement prouvé !

 L'heure de la déculpabilisation des working mums a enfin sonné ! Une étude vient de prouver que la qualité du temps passé avec ses enfants prime sur la quantité. Ouf, on se détend et on développe.

Autre conclusion de l'enquête : le stress généré par l'obligation tacite pour les mères de tout donner à leur enfant aurait, quant à lui, un impact négatif sur leur développement. 
Soyons clairs, la société continue d'ériger le temps de mère en temps sacré, entretenant une culpabilité certaine chez toutes celles qui peinent à placer le curseur entre vie professionnelle et familiale. Celle qui travaille tard et délègue au papa ou autre tiers le coucher des enfants continue d'être regardée de travers, sacralisation de la génitrice oblige. Or, il semble bien, selon Milkie et ses acolytes, que cette pression du maternage intensif induit par la société, et infligée par les mères à elles-mêmes, n'impacte pas de façon positive le temps finalement consacré aux enfants. Outre les working mums désireuses de s'épanouir dans leur vie professionnelle, le segment des mères actives comprend évidemment les femmes, souvent seules, aux revenus souvent faibles, qui tentent bon an mal an de faire vivre le foyer tout en passant suffisamment de temps avec leurs enfants. Celles-ci subissent la double peine du jugement d'autrui et de la difficulté à jongler comme elles le peuvent entre ces deux vies. Puisse cette enquête participer à leur déculpabilisation.

Et puis n'oublions pas, ainsi que le rappelle un pédopsychiatre au Washington Post, que les enfants ont aussi besoin de temps seuls sans l'engagement des parents pour leur développement social et cognitif. Dont acte.


Valoriser le rôle parental
Les mères qui travaillent peuvent-elles créer des liens solides avec leurs enfants (puisqu'il est bien question de cela) ? La réponse est oui. Pour l'auteur de l'étude, le temps n'a pas d'importance. Ce sont les petits morceaux de temps mis bout à bout qui en ont. Quant à la fonction des mères dans l'éducation des tout-petits, il serait semble-t-il temps de valoriser davantage le rôle parental parallèlement à celui des femmes dans la sphère publique en cessant de pointer du doigt les mères alors que les pères, eux, subissent moins (pas) la pression sociale quant au temps à consacrer à leurs enfants.

Non, les enfants ne sont pas malheureux lorsque maman travaille tard parfois. Mais peut-être est-ce justement cela que nous avons du mal à admettre ?
Les enfants se portent très bien quand leur mère travaille, c'est (enfin) scientifiquement prouvé ! Les enfants se portent très bien quand leur mère travaille, c'est (enfin) scientifiquement prouvé ! Reviewed by Moez Issaoui on 09:25:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.