About Me

header ads

Sophie Tissier, figure des gilets jaunes, se réjouit de la destruction du Fouquet's en direct à la télévision

On tient sans doute le coup de gueule du weekend et il nous vient de France où Sophie Tissier s'est réjouie de la destruction du célèbre restaurant le Fouquet's en direct à la télévision. Une séquence qui est en train de devenir virale aux quatre coins du pays.
C'est LCI qui rapporte cette nouvelle qui s'est littéralement produite sur son antenne lors d'un segment consacré à la mobilisation violente qui a eu lieu ce samedi dans les rues de Paris et particulièrement sur l'avenue des Champs-Élysées. En effet, une gilet jaune du nom de Sophie Tissier, qui est connue pour être une figure incontournable du mouvement, s'est réjoui de la destruction du célèbre restaurant le Fouquet's en direct à la télévision. Elle a notamment déclaré: "Qu'est-ce qu'on en a à faire que le Fouquet's ait cramé". Une phrase-choc qui est en train de faire le tour de la France.
LCI explique que Sophie Tessier déplore le fait que l'opinion publique, les médias et les politiciens ne retiennent que l'incendie d'un restaurant de luxe ou d'un kiosque alors qu'il y a des milliers de Français qui vivent dans une précarité immense. On sent l'émotion dans son discours et elle finit son intervention avec les larmes aux yeux. Soulignons tout de même qu'elle estime également lors de cette intervention télévisée que l'incendie du Fouquet's et du kiosque à journaux des Champs-Élysées sont des "dommages collatéraux".
On est donc clairement dans la confrontation qui est légèrement masquée par l'émotion dans sa voix. Elle a aussi déclaré sur l'antenne de LCI qu'il était nécessaire pour leur mouvement de "casser les symboles de l'oligarchie et les symboles de la luxure". Enfin, elle a terminé en affirmant que le président de la République Emmanuel Macron mériterait d'aller en prison. Au total, son intervention a duré un peu plus de deux minutes et a fait beaucoup de bruit par la suite. Elle s'est retrouvée d'ailleurs les sujets les plus discutés sur Twitter. On vous laisse regarder la séquence ci-dessous.
Force est de constater que le mouvement des gilets jaunes est plus vivant et plus violent que jamais. Des interventions à la télévision comme celle-ci tentent de justifier et de légitimer les actes de violence proférés ce samedi et quelque chose nous dit que cela devrait se poursuivre samedi prochain pour une 19e semaine consécutive.