About Me

header ads

Un supermarché décide de retirer tous les produits étrangers des rayons, en signe de protestation contre le racisme

 Combien de fois n'arrivons-nous pas à comprendre la vraie valeur d'une chose jusqu'à ce qu'elle disparaisse ?

Il peut arriver que nous ne réalisions pas à quel point la réalité dans laquelle nous vivons est mondialisée, où il n'y a plus de frontières insurmontables et surtout à quel point il est important de vivre de manière diversifiée.

La chaîne de supermarchés allemande Edeka s'est opposée aux actes racistes, en essayant de suggérer à ses consommateurs ce qui se passerait si tout le monde "restait chacun chez soi": voici ce qu'elle a fait.

Un jour comme les autres, les clients des supermarchés venaient faire leurs courses, mais ne trouvaient pas les produits habituels sur les étagères.


Beaucoup d'étagères du supermarché étaient complètement vides, mais pas parce que la marchandise était finie.

En y regardant de plus près, on aurait remarqué que tous les produits d'origine étrangère, dont les clients de la chaîne font un usage quotidien, étaient manquants.

Aucune tomate d'Espagne, pas de fromage français ni de vin italien.


Il n'a pas fallu grand-chose aux clients du supermarché pour comprendre à quel point la mondialisation est aujourd'hui fondamentale, à savoir la diffusion mondiale des produits, des idées, des technologies... L'équipe a également ajouté des affiches ironiques : "Cette étagère est vraiment ennuyeuse sans diversité" ou "Aujourd'hui, notre offre est très limitée".

Le message qu'Edeka voulait faire passer est clair : accepter et apprécier la diversité est l'un des moyens de garantir la variété des produits que nos clients ont toujours appréciés. Nous défendons la diversité.

En général, l'initiative a été appréciée et a fait comprendre à de nombreuses personnes pourquoi il est inutile de soutenir des actes de racisme.