About Me

header ads

Une mère de famille meurt attaquée par ses deux pitbulls

Il s'agit sans doute d'une des histoires les plus horribles de la journée et elle nous vient des États-Unis où une mère de famille s'est fait attaquer à mort par ses deux pitbulls. Bien qu'elle ait reçu de l'aide médicale, elle n'a pas pu survivre à ses blessures.

C'est le Daily Mail qui rapporte cette nouvelle qui risque de vous donner la chair de poule. En effet, dans la petite ville de Irving au Texas, Johana Villafane, une mère de famille de 33 ans s'est fait attaquer à mort par ses deux pitbulls. Alors que la jeune femme était en train de sortir ses chiens et de les nourrir en même temps, cette scène du quotidien a complètement dérapé. Ainsi, les deux animaux se sont jetés sur Johana et ils n'ont pas été tendres avec elle. Ils ne semblaient pas vouloir la lâcher, c'est alors que la police a décidé d’intervenir. Les forces de l'ordre n'ont pas eu d'autres choix que de tuer les deux chiens qui étaient devenus complètement incontrôlables.

Par la suite, Johana Villafane a été très vite transporté à l'hôpital explique le Daily Mail, mais malheureusement les médecins n'ont rien pu faire pour la sauver. Il était déjà trop tard et les pitbulls avaient fait bien trop de dégâts. Il faut dire que lorsque ces animaux sont en mode "attaque", ils font un véritable carnage et c'est quasiment impossible de les arrêter. Johana Villafane en a donc fait la douloureuse expérience et ses derniers instants de vie furent chaotiques.

Le Daily Mail explique que cette jeune mère de famille laisse derrière elle deux jeunes enfants. Ils vont devoir grandir sans elle et c'est sans doute ce qui est le plus triste dans cette histoire. Il n'y a rien de pire que d'être privé de sa maman lorsqu'on est enfant, mais eux vont devoir faire avec et ça ne sera pas tous les jours faciles.

Cette histoire va forcément donner un argument de plus à tous ceux qui sont contre la présence de pitbull en ville. Ces chiens qui sont habituellement très gentils peuvent avoir la fâcheuse tendance à déraper et on imagine que de nombreuses personnes vont utiliser cette histoire pour essayer de réguler de manière plus drastique la présence des pitbulls en ville.