Elle porte plainte pour violence conjugale mais se fait tirer dessus par son mari quelques jours par la suite.

On peut aisément dire qu'il s'agit de la nouvelle la plus triste de la journée et elle nous vient de France où une femme est décédée après que son mari lui ait tiré dessus. Le plus triste dans tout ça, c'est qu'elle avait porté plainte pour violence conjugale 10 jours avant.
C'est la chaîne de télévision BFM TV qui rapporte cette nouvelle qui risque tout simplement de vous faire froid dans le dos tant il s'agit d'une histoire atroce. En effet, dans la petite ville de Vidauban, située dans la région du Var, une femme est décédée après que son mari lui ait tiré dessus. Malheureusement, elle avait porté plainte pour violence conjugale 10 jours avant, mais il faut croire que cela n'avait pas convaincu la police qui n'a en tout cas rien pu faire pour enrayer la situation. La victime avait pourtant pris la décision de quitter son domicile pour démarrer une nouvelle vie, mais son mari ne lui a pas laissé le temps de le faire.
Ce qui s'est passé à Vidauban est digne d'un véritable film d'horreur. En effet, BFM TV raconte qu'un soir, une dispute éclate entre le couple et le mari se retrouve a menacé sa femme avec un couteau. Elle décide de se réfugier chez un voisin pour prévenir les gendarmes qui lui demandent de fuir son domicile le plus vite possible en se rendant compte que son mari avait disparu avant leur arrivée. Malheureusement, elle n'aura pas le temps de le faire. Lorsque les gendarmes la rappellent pour prendre des nouvelles, elle est dans sa voiture quand tout un coup elle pousse un énorme cri. 
La femme se retrouve face à face avec son mari qui l'a menace avec une arme à feu, raconte BFM TV. Puis c'est le drame: plusieurs coups de feu sont tirés. La chaîne de télévision explique que la gendarmerie est revenue sur place très rapidement, mais qu'il était bien évidemment trop tard. Ils retrouvent le cadavre de la femme dans sa voiture. Son mari a pris la fuite et sera rattrapé seulement deux jours après. Il s'agit d'un coutumier du fait parce qu'il avait déjà été condamné à de la prison avec sursis pour violence conjugale sur son ex-femme.
Le plus triste dans cette histoire, c'est que les femmes victimes de violence conjugale se retrouvent la plupart du temps sans défense. Ce n'est pas la première fois que ce genre d'histoire arrive et malheureusement cela ne risque pas d'être la dernière tant que la police ne pourra pas agir concrètement pour enrayer ce phénomène.



Elle porte plainte pour violence conjugale mais se fait tirer dessus par son mari quelques jours par la suite. Elle porte plainte pour violence conjugale mais se fait tirer dessus par son mari quelques jours par la suite. Reviewed by Moez Issaoui on 20:21:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.