La mort d'un animal fait autant de mal que la perte d'un être cher, dit cette étude psychologique

 Dire adieu à votre ami à quatre pattes provoque une douleur très intense, comparable à celle que vous ressentez lorsque vous perdez un être cher. Une telle affirmation peut sembler exagérée pour ceux qui n'ont jamais possédé un chien ou un chat, mais c'est la pure vérité. Il ne s'agit pas seulement d'une opinion partagée par d'autres personnes qui ont vécu des histoires similaires, mais de l'avis technique de psychologues. La mort d'un animal domestique est un deuil en tout et pour tout.

Malheureusement, il n'est pas toujours facile d'expliquer son état émotionnel aux autres et il n'est pas toujours facile de demander des jours de congé, par exemple lorsqu'on perd un membre de la famille. Cela rend la douleur encore plus difficile à gérer parce que vous ne pouvez pas vous arrêter un instant pour métaboliser la souffrance et vous ne pouvez pas compter sur la compréhension de vos amis et collègues. C'est d'autant plus vrai si aucun d'entre eux n'a jamais été dans une telle situation.

Une étude signée par le Département de psychologie de l'Université de Central Lancashire au Royaume-Uni a montré que le lien entre les humains et les animaux de compagnie est comparable à celui entre les personnes.



Il est évident qu'un chien ou un chat deviendra un membre de la famille avec le temps. La relation qui s'établit avec eux active les mêmes processus cérébraux et hormonaux qu'avec les relations humaines. Celui qui embrasse ou dorlote son animal comme s'il était son meilleur compagnon n'est pas du tout dérangé et si quelqu'un ose le penser, peu importe, car la vérité est tout autre.

Ces créatures adorables vivent malheureusement relativement peu par rapport à une personne, donc quand elles ne sont plus là, elles laissent un vide énorme.


Selon Dan Reidenberg, ce genre de deuil doit être traité sans réprimer ses émotions. Dans ce processus, il ne faut pas être pressé car chacun a ses propres temporalités et il est inutile de comparer sa douleur à celle d'un autre. Si vous ne pouvez pas contenir la tristesse, vous ne devriez pas en avoir honte parce que ce n'est absolument pas anormal. N'hésitez pas à demander de l'aide à quelqu'un, qu'il s'agisse d'amis, de membres de la famille, de groupes de soutien ou de thérapeutes..
La mort d'un animal fait autant de mal que la perte d'un être cher, dit cette étude psychologique La mort d'un animal fait autant de mal que la perte d'un être cher, dit cette étude psychologique Reviewed by Moez Issaoui on 08:58:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.