About Me

header ads

La SNCF dépose une petite fille de 4 ans dans la mauvaise gare

Perdre son enfant est sans doute le pire cauchemar des parents à travers le monde et c'est exactement ce qui est arrivé à ce père français dont la SNCF a déposé sa petite fille de 4 ans dans la mauvaise gare. Une histoire catastrophique qui aurait pu très mal se terminer.
C'est Le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui risque de vous faire froid dans le dos tant il s'agit d'une histoire qui aurait pu arriver à n'importe qui ou presque. En effet, en France, alors qu'elle voyageait en TGV sans être accompagnée de ses parents, une petite fille de 4 ans a été déposée à la mauvaise gare par le personnel de la SNCF. Ainsi, au lieu d'être déposée à la gare de Strasbourg comme c'était prévu, l'enfant a été déposée à la gare de Metz. Imaginer la surprise de son père lorsqu'il est allé la chercher et qu'il n'a pas vu sa fille. Un mélange de colère, de panique et d'indignation.
Il faut dire que la SNCF n'a pas fait preuve d'un grand professionnalisme dans cette affaire, relate Le Parisien. En effet, d'après les informations du quotidien, un des employés de la SNCF a simplement dit au père: " Désolé, monsieur, on a perdu votre fille, on a que sa valise". Niveau explication, difficile de faire pire. En effet, les employés n'avaient aucune explication de plus à donner au père de cet enfant. Ils ont dû faire des recherches dans la foulée avant de comprendre ce qu'il s'était passé. 
Par la suite, le personnel de la SNCF s'est rendu compte de son erreur et que l'enfant était descendu un peu trop tôt du train. Le Parisien que par la suite la SNCF a fait son possible pour mettre l'enfant dans un autre train. Elle aura donc retrouvé son père avec environ 45 minutes de retard. Rien de dramatique en fin de compte, mais cela a fait une grosse frayeur aux parents de la petite fille qui étaient furieux par cette situation. 
D'ailleurs, les parents ont décidé de ne pas en rester là, indique Le Parisien, puisque le père a décidé de porter plainte contre la SNCF pour obtenir réparation, mais surtout pour qu'une chose pareille n'arrive plus jamais. Il faut dire qu'une histoire comme celle-ci n'a rien de rassurant pour les parents qui font voyager leurs enfants seuls.