About Me

header ads

Les abeilles de Notre-Dame de Paris ont survécu à l'incendie.

Trois jours après le tragique incendie qui est survenu à Notre-Dame de Paris, voilà que des images satellites ont confirmé que les abeilles des ruches de Notre-Dame sont parvenues à survivre à la catastrophe.


Ce sont quand même plus de 200 000 abeilles qui vivent dans les ruches de Notre-Dame et c'est donc avec grand soulagement qu'on a appris au cours des dernières heures que les précieux insectes étaient parvenus à survivre.

C'est l’apiculteur Nicolas Géant, qui s’occupe des ruches de Notre-Dame, qui a eu l'honneur d'annoncer la très bonne nouvelle en déclarant: "Les abeilles sont en vie. Jusqu’à ce matin, vers 11 heures, je n’avais aucune nouvelle."

L'apiculteur a poursuivi en expliquant: "Au départ, je pensais que les trois ruches avaient brûlé, je n’avais aucune information. Mais j’ai ensuite pu voir sur les images satellites que ce n’était pas le cas et le porte-parole de la cathédrale m’a confirmé qu’elles entraient et sortaient des ruches".

Les passionnées d'abeilles des quatre coins de la planète se sont aussitôt inquiétés pour les ruches de Notre-Dame et comme le raconte Géant, celui-ci a été très surpris de constater qu'autant de gens dans le monde partageaient les mêmes inquiétudes que lui: "C’était inattendu. J’ai reçu des appels d’Europe, bien sûr, mais aussi d’Afrique du Sud, du Japon, des États-Unis et d’Amérique du Sud. [...]  Cette espèce (l’abeille européenne) n’abandonne pas sa ruche. Elles ne possèdent pas de poumons, mais le CO2 les endort."

En théorie, quand les abeilles ont réalisé qu'un incendie frappait les lieux, celles-ci se sont probablement "gorgées" de miel pour ensuite tenter de protéger leur reine.

Pour chaque ruche installée à la cathédrale, on estime qu'on peut produire jusqu'à 25 kilos de miel sur une base annuelle.

Ce miel est destiné à la vente auprès du personnel de Notre-Dame.

Le projet des ruches de Notre-Dame était en cours depuis 2013.