Un garçon atteint de trisomie 21 a risqué sa vie pour sauver deux inconnues, refusant l'indifférence

Le courage n'a pas de sexe, d'ethnie, de religion ou d'idée politique et encore moins de handicap. Aider les autres est un instinct naturel que tout le monde n'a pas. Il n'est pas rare qu'en situation d'urgence, quand quelqu'un a besoin d'aide, la réaction la plus courante est de faire comme si de rien n'était, de se tourner vers l'autre côté et de penser à ses propres affaires.
Heureusement, il y a ceux qui choisissent de faire la différence, l'un d'entre eux est Valerio Catoia, un héros "spécial".

En mars 2018, le jeune homme atteint de trisomie 21 reçu le titre d'Alfiere della Repubblica Italiana pour son admirable altruisme. L'épisode en question remonte à juillet 2017, lorsque le garçon était sur la plage de Sabaudia, sur la côte du Latium, avec son père profitant d'une journée normale de soleil et de mer. Soudain, ils ont été attirés par les cris de deux sœurs de 10 et 14 ans qui appelaient à l'aide parce que le courant les emportait.
Sans hésitation, Valerio s'est jeté à l'eau, atteignant la plus petite, pendant que son père emmenait l'autre en sécurité. Valerio est un excellent nageur, à tel point qu'après de nombreuses séances d'entraînement, il a réussi à participer aux Jeux olympiques spéciaux de natation. En mettant en pratique les manœuvres apprises lors du cours de sauvetage, Valerio a réussi à ramener la jeune fille sur la rive.
Entre-temps, son père avait récupéré sa sœur aînée. Les sauveteurs sont arrivés immédiatement mais, heureusement, Valerio et son père avaient déjà évité le danger, mettant leur vie en danger pour sauver celle des deux filles.

La nouvelle du geste extraordinaire de Valerio a fait le tour du monde, et a poussé à réfléchir à ce que cela signifie d'être "normal". Pour le garçon, qui n'avait que 17 ans à l'époque, il était absolument "normal" d'intervenir lorsqu'il était nécessaire de porter secours à quelqu'un qu'il ne connaissait même pas.
Un enseignement que beaucoup devraient prendre comme exemple : laisser l'instinct de protection envers autrui doit toujours prévaloir sur la peur et la méfiance. Il suffit de penser que lorsqu'une personne a besoin d'aide, cette personne aurait pu être nous.



Un garçon atteint de trisomie 21 a risqué sa vie pour sauver deux inconnues, refusant l'indifférence Un garçon atteint de trisomie 21 a risqué sa vie pour sauver deux inconnues, refusant l'indifférence Reviewed by Moez Issaoui on 20:28:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.