About Me

header ads

Les hommes infidèles sont moins intelligents que les hommes fidèles : une étude le révèle

 Vous êtes un homme et vous avez tendance à être infidèle ? Vous avez peut-être un QI plus bas que celui qui ne l'est pas.

C'est la conclusion d'une étude menée par Satoshi Kanazawa, spécialiste en psychologie de l'évolution à la London School of Economics.

Les temps sont donc durs pour les tombeurs de femmes en série, touchés au plus profond de leurs facultés intellectuelles. En effet, la recherche a porté sur un échantillon d'hommes très différents les uns des autres en termes de scolarité, d'âge et de condition sociale.


En analysant, au moyen de questions et de tests, à la fois le QI des personnes impliquées et leurs attitudes dans certaines situations, les chercheurs ont observé que les QI les plus élevés appartenaient à ceux qui accordaient de l'importance à la fidélité et à la sincérité des relations.

Kanazawa a associé la fidélité des hommes envers une seule femme avec l'évolution, l'identifiant comme un trait plus avancé que la polygamie et des visions sociales plus arriérées.


Une théorie qui a suscité de nombreuses critiques, liées à l'impossibilité de relier la monogamie à l'intelligence. Le psychologue et son équipe sont cependant convaincus de ce qui a été déduit, au point de souligner que les gens plus enclins à la fidélité auraient aussi une vision plus libérale de la vie.