About Me

header ads

Selon la science, les chats développent les traits de leurs maitres.

Une étude établie par l’Université de Nottingham Trent et l’université de Lincoln a conclu qu'il y a un lien assez significatif entre le comportement d’un chat et de la personnalité de son maitre ou de sa maitresse. 
Si vous avez un chat grognon, c’est probablement à cause de votre propre comportement! Les chercheurs ont même trouvé un parallèle avec les comportements des enfants qui reproduisent celui de leurs parents, ainsi que leur pensée. Pour les chats, cela pourrait bien être le même principe.
Pour arriver à ces conclusions,  3 000 propriétaires de chats ont été interrogés. Ils ont dû répondre à de nombreuses questions qui concernaient leur santé, leur mode de vie ainsi que leur personnalité. 
Évidemment, on leur a aussi posé des questions concernant leur animal de compagnie. Il s'avère qu'il y a beaucoup de similitudes entre les chats et leurs maîtres. Les personnes possédant une nature  et stressée avaient des chats qui avaient aussi ces traits de personnalité. La majorité de ces chats souffraient même de maladies liées au stress et étaient aussi bien souvent en surpoids. En ce qui a trait aux personnes stables et en bonne santé, elles avaient des chats qui se sont révélés être en pleine forme.
« De plus en plus, nous apprenons que le bien-être des animaux de compagnie dépend de la nature sous-jacente du propriétaire, et pas simplement de décisions et comportements conscients », a expliqué le docteur Mark Farnworth, enseignant à l'Université de Nottingham Trent.
La Docteure Lauren Finka qui a également travaillé sur cette étude, estime quant à elle que l’influence que les gens ont sur leur ami félin provient du fait que les chats sont bien souvent considérés comme des membres leur famille. Ils sont ainsi traités comme des enfants par leur maitre.
Alors? Dites-nous-en plus sur votre chat, afin qu’on en apprenne plus sur vous! Comment se comporte votre Minet? Est-il heureux et en forme ou pas?
Croyez-vous aux conclusions de cette étude? Êtes-vous plutôt d'accord avec cette théorie? Et votre chat, il en pense quoi, lui? ;)