«J'ai décapité une touriste, je regrette»

Abdessamad Ejjoud, 25 ans, a reconnu son rôle dans l'assassinat de deux touristes scandinaves décapitées au Maroc, lors de son procès aux côtés de 23 autres accusés. 
Les deux vicitmes étaient Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans, et son amie Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans. Elles ont été tuées dans la nuit du 15 au 16 décembre. 
« J'en ai décapité une (...), je regrette », a avoué Abdessamad Ejjoud, en cour.
« J'ai tué l'une, Youness Ouaziyad a tué l'autre », pendant que « Rachid Afatti filmait », a-t-il détaillé. 
C'est aussi Abdessamad Ejjoud qui a diffusé la vidéo de l'assassinat des deux jeunes femmes. 
 « Je l'ai envoyée à tous les groupes partisans de l'EI dont j'étais membre », a-t-il affirmé. 
Abdessamad Ejjoud avait déjà été condamné pour avoir tenté de rejoindre l'État islamique en Syrie.
« En prison j'ai connu beaucoup de monde », a-t-il fait savoir. « Je n'ai endoctriné personne, chacun savait ce qu'il faisait. »
Abdessamad Ejjoud voulait s'en aller en Irak ou en Syrie pour rejoindre l'État islamique dans ces pays, mais il n'a pas pu s'y rendre, faute de passerport.
« J'ai décidé de faire le jihad ici [au Maroc] », a-t-il expliqué, en dirsant vouloir cibler des « étrangers ». 
« Nous avions essayé de fabriquer une bombe, mais ça n'a pas marché », a-t-il continué. « On s'est dit qu'on allait attaquer des chrétiens, parce qu'ils tuent des musulmans là-bas [en Syrie], détruisent mosquées et hôpitaux. »
Lorsque questionné à savoir si Abdessamad Ejjoud était toujours un partisan de l'EI, le jeune homme s'est contenté de répondre « Je ne sais pas » lentement.
Le procès se poursuivra le 13 juin prochain. Abdessamad Ejjoud et les 23 suspects liés à cette histoire macabre risquent tous la peine de mort. 


     
«J'ai décapité une touriste, je regrette» «J'ai décapité une touriste, je regrette» Reviewed by Moez Issaoui on 01:14:00 Rating: 5

Gallery

Fourni par Blogger.