About Me

header ads

Les autorités tuent un ourson qui s'était laissé apprivoiser par les humains.

Un petit ourson noir a dû être tué par des agents de la faune, car l'animal était devenu trop familier avec les humains qui s'amusaient à prendre des selfies avec lui.
Les autorités connaissaient bien l'histoire entourant ce petit ourson qui avait conquis le coeur de plusieurs internautes qui avaient fièrement publié des photos d'eux en compagnie de l'animal.
Bien que l'ourson était très sympathique et qu'il ne craignait aucunement la présence d'humains, le problème auquel les autorités faisaient face était que l'animal finirait par grandir et ainsi, il allait éventuellement devenir une menace pour la sécurité de la population.
Mardi dernier en soirée, les autorités allaient justement recevoir deux signalements différents les informant qu'un ours d'environ 50 kilos rôdait à proximité de vacanciers en bateau.
D'ailleurs, les autorités ont dû rapidement réagir en publiant un tweet avertissant la population de ne surtout pas s'approcher de l'animal.
Selon les biologistes spécialisés en faune sauvage Kurt License et Doug Kitchen, ceux-ci ont tout d'abord dû attirer l'animal afin de l'éloigner des vacanciers.
Puis, une fois que l'animal s'est déplacé à une distance sécuritaire, des agents de la faune ont dû abattre l'animal qui n'a même pas essayé de s'enfuir.
Le biologiste License a expliqué: "Voilà un exemple classique qui illustre très bien pourquoi nous demandons toujours à la population de ne jamais nourrir les ours. Même si les individus qui le font n'ont que de bonnes intentions, les ours ne devraient jamais être nourris. Dans ce cas, il est évident que l'ours s'était trop habitué à la présence des humains et cela faisait en sorte qu'il y avait des risques très importants quant à la sécurité de la population."
Il y a quelques semaines lorsque des selfies en compagnie de l'ourson ont commencé à apparaître, des biologistes avaient déjà mis en garde la population de cesser d'apprivoiser l'ours afin de lui éviter une triste fin.