About Me

header ads

Un père de famille non armé est tué par des policiers qui lui tirent dessus à 34 fois.

Suite à la mort d'un jeune homme de 24 ans sur lequel des policiers ont fait feu à de multiples reprises alors qu'il était non armé, la famille de la victime a annoncé qu'elle portait plainte.
C'est le 6 juin que deux officiers ont tiré 34 balles en direction d'un homme non armé, dans le sud de Los Angeles.
Le Los Angeles Times rapporte que l'homme est mort des suites de ses nombreuses blessures.
La troublante histoire s'est rapidement propagée dans les médias et sur les réseaux sociaux, ce qui a causé l'indignation de plusieurs individus.
La victime nommée Ryan Twyman faisait l'objet d'une enquête pour détention d'arme illégale alors que les policiers le recherchaient depuis plusieurs semaines déjà. L'homme a finalement été identifié tandis qu'il se trouvait dans un stationnement et des policiers sont aussitôt intervenus.
Une vidéo diffusée par la police montre clairement que des policiers se sont approchés de la voiture du suspect, puis l'un d'eux a décidé d'ouvrir une des portières. Mais l'instant d'après, Twyman faisait marche arrière à sa voiture, ce qui a précipité la suite des choses, comme l'a expliqué la responsable du LASD (Los Angeles Sheriff Department), April Tardy: "À ce moment-là, les deux adjoints ont utilisé leurs pistolets de service sur M. Twyman pour éviter de blesser gravement (le policier le plus proche du véhicule)."
On ignore précisément combien de balles ont atteint Twyman, mais on sait toutefois que 34 projectiles ont été tirés. 
Twyman est mort de ses blessures peu après l'attaque tandis que l'autre passager de la voiture s'en est sorti indemne.
Bien que Twyman était suspecté de posséder une arme légale, ni lui ni son passager n'étaient en possession d'une arme au moment de l'intervention des policiers.
En Californie, la loi interdit aux policiers de faire feu sur un individu si celui-ci ne représente pas une "menace imminente".
Une enquête est en cours et pour le moment, les agents visés par l'investigation ont été affectés à des tâches administratives.
Ryan Twyman était un Afro-américain de 24 ans, père de trois enfants et les avocats de sa famille ont intenté une poursuite contre les policiers qui sont suspectés d'avoir fait un « usage excessif de la force » à leur encontre.