About Me

header ads

Si vous voulez cesser de grignoter, faites l’amour!


Vous avez tendance à plonger dans le sac de croustilles régulièrement? Vous mangez pour tromper l’ennui, quand vous êtes tristes ou de bonne humeur? Vous désirez mieux contrôler vos fringales, afin d’être plus en forme ou de perdre du poids?
Allez au lit en bonne compagnie!
Eh oui! La science est formelle à ce sujet: faire l’amour permet d’éviter de grignoter à toute heure de la journée! Voici une façon plutôt agréable de délaisser le chocolat et tout le reste!
Mais pourquoi ce conseil? C’est que ’hormone de l’amour contribue à lutter contre le grignotage!
L’ocytocine, qui est aussi surnommée l’hormone de l’amour, serait un très bon moyen de lutter efficacement contre nos rages de bouffe. C’est en tout cas ce qu’affirme une étude réalisée par des scientifiques de l’Université York, au Royaume-Uni. Cette hormone, qui se libère au moment de l’acte sexuel, possède en premier lieu une vertu apaisante. De plus, elle influe sur notre envie de grignoter, car elle à est associée à une sorte de récompense pour le cerveau.
Cette étude plutôt concluante a  été réalisée auprès de couples dont les partenaires étaient âgés entre 27 et 50 ans, ayant une vie sexuelle très intense et aussi un fort penchant pour le grignotage. Il s’est avéré que les résultats ont été des plus concluants. Faire l’amour très souvent permet de diminuer l’appétit, surtout les envies sucrées. 
Et si on pense aux calories brûlées pendant l’acte sexuel, ça vaut la peine de s’y mettre, vous ne pensez pas? Faire l’amour vous satisfera autant sinon plus qu’une tablette de chocolat tout en contribuant à la bonne santé de votre couple. Trop génial!
Encore faut-il ne pas manger au lit « après »!
Envie de tester la théorie à la maison? Sacrifiez-vous pour la science et laissez votre corps libérer son ocytocine lors de parties de jambes en l’air! C’est pour une bonne cause!
Éteginer la télé, laissez les chips dans la cuisine et hop! sous la couette! Ou par-dessus, comme vous préférez!
Décidément, les scientifiques ne doivent pas s’ennuyer, avec toutes les études originales qu’ils mènent!