About Me

header ads

Un camionneur qui se photographiait en train de violer des petites filles est libéré de prison.

Un camionneur qui se prenait en photo tandis qu'il violait de jeunes filles afin de garnir sa collection de pornographie infantile a été libéré de prison alors que les spécialistes déclarent qu'il y a de fortes chances qu'il récidive.
L'homme de 56 ans nommé Stephen John Kennedy avait été trouvé coupable d'avoir agressé 5 jeunes filles au cours de la dernière décennie dans le Queensland.
Le prédateur sexuel qui possédait une collection de pornographie infantile de plus de 67 000 photos "immortalisait" ses agressions en se photographiant ou en se filmant.
Le média The Courier Mail a annoncé que Kennedy serait libéré en juillet.
C'est le juge Peter David qui a accepté d'autoriser sa libération qui est prévue pour le 26 juillet.
Pour ajouter à l'inquiétude de la population, il avait été révélé par le passé que Kennedy était très doué pour cacher ses crimes et qu'il avait une certaine facilité à manipuler son entourage ainsi que ses victimes.
Un psychiatre qui s'est penché sur le cas de Kennedy a déclaré que le prédateur sexuel risquait de récidiver dès sa libération.
Bien que le prédateur devra respecter plusieurs conditions qui devraient limiter sa marge de manoeuvre, de nombreux spécialistes ayant étudié le cas de Kennedy croient que le risque de récidive est très élevé.
Lors de la rafle policière qui avait eu lieu dans la maison de Kennedy peu avant son arrestation, les agents avaient découvert une collection très impressionnante de vidéos et de photos de pornographie infantile.
L'enquête policière avait aussi démontré que Kennedy avait drogué une de ses jeunes victimes avec des méthamphétamines avant de l'agresser.
La victime en question était une fillette de 8 ans qui avait été agressée en 2007.
On retrouve aussi parmi les jeunes victimes de Kennedy une fillette qui était seulement âgée de 3 ans.
Enfin, les autorités ont annoncé que la décision de libérer Kennedy serait maintenue, mais que ce dernier serait supervisé de façon très stricte.